Mes brebis écoutent ma voix, dit Jésus ;

moi, je les connais, et elles me suivent...

Le berger avec ses moutons a l'air d'une église avec son village. Jules Renard



Le mouton est le nom de l'espèce des ovins regroupant : 

l’agneau (le petit) , la brebis (la femelle) et le bélier (le mâle)


Toutes les brebis sont des moutons mais tous les moutons ne sont pas des brebis !  on ne devrait pas en déduire que la gente féminine serait majoritairement plus fidèle à la voix du

Berger          quoique...


Bibliquement, nous sommes des brebis si nous entendons et

suivons la voix de notre Berger ...


mais le plus souvent des moutons  qui ne comprennent pas

toujours sa Parole, qui l’interprètent à leur guise ou s’en moquent

comme de leur première chaussette ( même 100% laine).


Le Tout-Puissant est Lui aussi comparé à un berger. Psaume 23:1-4 ; Isaïe 40:10, 11.

Que deviendraient ses brebis sans leur berger pour les diriger près des

eaux paisibles et les faire reposer dans de verts paturages ?


Que deviendrions-nous sans l’Esprit pour

nous conduire dans les sentiers de la vie juste

et revenir un jour habiter la maison de l’Eternel ?


Béni soit celui qui vient au nom du Seigneur

L’activité pastorale n’occupe plus une place essentielle dans notre société moderne mais  être ‘‘berger’’, même  dans la Bible, n’est pas seulement une métaphore :

les bons bergers étaient travailleurs, dignes de confiance et courageux. Ils allaient jusqu’à risquer leur vie pour protéger leur troupeau.

On comprend, dès lors, pourquoi le choix de tous ces illustres bergers comme porte-paroles du divin : Abraham, Moïse , David .

Chacun de nous, d'une façon ou d'une autre, est un berger :


" Les parents sont des bergers

pour leurs enfants,

le professeur l'est pour ses élèves,

le prêtre l'est pour ses paroissiens. 

C'est là le rôle extraordinaire du berger:

*écouter ses brebis sans peur, comprendre leur langage

et donner à chacune selon ses besoins; 

     *     être blessé quand l'une d'elles est blessée,

     *     dans l'angoisse quand l'une d'elles est dans l'angoisse;

     *     chercher celle qui s'est égarée et la ramener;

     *     être ferme quand il le faut.

Jean Vanier      qui vient de rejoindre la Maison du Père

                                                                                                           

Le bon berger donne sa vie pour ses brebis

CLIN DIEU

La réponse du berger à la bergère...

Dieu autorise-t-il que tous les œufs se retrouvent dans les mêmes paniers ?


     -     les hommes naissent libres !

et, en principe, égaux en droit dans notre République, mais n’héritent pas tous des mêmes talents ...


Qu’il y ait des leaders et des suiveurs, des riches et des pauvres n’est pas le problème ; il faut de tout pour faire un monde : des jardiniers et des cols blancs

Ce qui pose problème n’est pas la richesse des uns, c’est de s’enrichir aux dépens

des autres et de les laisser survivre dans le plus grand dénuement.

Tous les hommes ont des droits

mais aussi des devoirs.

Le bon berger est celui

qui prend soin des plus fragiles.

Sous sa houlette de berger* qui est sa crosse, l’évêque est chargé par Dieu de nous  protéger contre le loup, de nous ramener au bercail et de de nous guider


* (le bâton du berger se termine par un crosse  qui servait à jeter des petites mottes de terre pour ramener les brebis, sur le droit chemin),

Un bon leader est un bon berger


On ne naît pas leader, on le devient, mais que vous soyez un patron, un parent, un coach, un politicien… bref, si vous avez un rôle de guide à assumer ; le bon leader est celui qui est reconnu comme tel ; pas seulement parce qu’il a su gagner la confiance, mais parce qu’il développe la confiance de ses employés, de ses enfants, de ses patients, de ses électeurs … afin de les rendre de plus en plus autonomes et non d’obéir en laissant leur cerveau à la porte

le rôle d’un patron d’entreprise ne

revient pas seulement à la manager :

sa priorité doit être de bien

traiter ses employés pour que l’entreprise s’améliore

et prospère pour le bien de tous…


Quand les salariés savent que leur leader se préoccupe aussi de leur intérêt –  

ils sont prêts à associer leurs effort aux siens.

N’était-ce pas  la préoccupation de Jésus, alors qu’il se préparait à déléguer des responsabilités à ses disciples: “…Pais mes brebis” ...(Jean 21:15-19).



Ne pas confondre  mouton noir et brebis galeuse !

Désobéissance civile et populisme

juste cause et ragot ... de mouton !

après le hoax,  la fake news , un mot bien de chez

nous pour illustrer les rumeurs que des moutons propagent sur les réseaux sociaux sans se soucier

de leur exactitude et sans prendre la précaution du conditionnel ou de la source...

Dans un troupeau de moutons, lorsque la tête du troupeau change de direction, les autres suivent 'bêeeetement'.


Tel fut le sort des moutons de Panurge... tel est celui d’untroupeau paniqué* par un quelconque prédateur, qui se dirige vers un ravin et  se jette dans le vide  sans qu’aucun mouton ne se pose de question ...

sauf le mouton noir !

Entre se faire croquer par

le loup et fuir en suivant aveuglément les autres, au risque de s’offrir une chute libre sans élastique,

*Lorsque les bergers grecs entendaient des hurlements dans la forêt, ils pensaient que Pan, le dieu-faune à tête d'homme et aux pieds fourchus,  venait de faire une nouvelle victime ... c’est de là que vient l'expression de “panique”.


Pire que les bruits de bottes,

le silence des pantoufles 

Les actes de désobéissance civile interviennent lorsqu’un

certain nombre de citoyens ont acquis la conviction que les mécanismes normaux de

l’évolution ne fonctionnent

plus ou que leurs réclamations ne seront pas

entendues ou ne seront suivies d’aucun effet.

(Hannah Arendt)

Pour faire simple, la désobéissance civile, c’est refuser d'obéir

au Pouvoir pour inverser les rapports de force et chercher

la justice sans cesser pour autant d’être citoyen dans l’intérêt général, et pour se faire, cette résistance active doit être

non violente...



mais attention à notre

instinct grégaire et aux manipulations  ....


Ceux qui ont contribué à rendre notre monde meilleur étaient souvent «seuls» au départ mais ils ne le sont pas restés ...

Un peuple de moutons finit par engendrer un gouvernement de loups

Agatha Christie

le 18 juin 1940, le Général De Gaulle appelait à la résistance et à la désobéissance civile contre l’occupant nazi et les autorités de Vichy ; mais, c’était dans un contexte de guerre qui devait laisser parler les armes...




QU’AS-TU FAIT DE TON FRÈRE ?


le 18 juin 2004, l’Eglise catholique acceptait le recours à la

"désobéissance civile" lorsque la loi bafoue la dignité des étrangers

sans-papiers ("quand l’étranger frappe à nos portes" document

rédigé sous l’autorité d’un évêque, Mgr Jean-Luc Brunin ")

Une société qui n’est pas capable de vivre l’accueil n’a pas d’avenir


De nombreux chrétiens s’étaient, de fait, déjà, engagés avec d’autres

aux côtés des sans-papiers, auxquels ils fournissent les conditions de

leur maintien en France.


Au fond, Dieu veut que l’homme désobéisse. Désobéir, c’est chercher !

Victor Hugo

Touche pas à mes paturages ...

                Les années 70 se rappellent des     

     agriculteurs du Larzac   (opposés à l'expropriation de leurs terres en vue de l'extension du camp militaire) venus manifester en s'installant avec femmes et enfants dans un camp de toile sur le Champ

de Mars à Paris.

Avec l’appui des dizaines de milliers d’amis du Larzac, les paysans ont tenu tête à l’armée et au pouvoir pendant 10 ans ...

Un mouvement qui a aussi contribué à populariser des figures de proue comme Lanza del Vasto, fondateur des Communautés de l'Arche, fortement inspiré par la spiritualité chrétienne.

En 1981, les militaires quittaient enfin les cinq fermes qu’ils occupaient depuis 1976. Ce fut le début d’un long processus qui devrait faire du Larzac une région modèle de développement agricole et un haut lieu pour l’élaboration et la diffusion des idéaux de paix et de liberté.

Dieu vomit les tièdes...  


...c’est à dire ceux qui ne décident rien ou qui s'arrêtent en chemin, les indécis, les paresseux qui sont finalement toujours malheureux et qui se plaignent.


Mais si tu es amoureux de la vie  alors tu diras comme le prophète Jérémie : je sens tout au fond de moi comme un feu qui me brûle 




Le courage est une vertu évangélique

et tendre l’autre jour en fait partie ! il est plus facile de foncer tête baissée et rendre coup pour coup que de tenir  tête à l’offenseur en lui offrant un plan B, une autre issue pacifique.



Il faut du  courage pour rester

fidèle à son idéal !


N'ayez pas peur !


« Pourquoi as-tu éloigné de Moi Mon fidèle serviteur ?

Tout homme a un corps et chacun tient les discours qui lui sont propres. Ce qui serait mauvais pour toi est bon pour un autre. »


et Dieu sait que ce n’est pas toujours facile si nous oublions que l’institution est faite de chair,

de grandeur

et d’ombre


COIN PRIÈRE

La prière du berger

Moïse errait dans le désert. Il rencontra un troupeau et écouta la prière du berger.

Et voici quelle était cette prière :


« Seigneur ! Comment faire pour aller jusqu’à Toi ? Comment devenir Ton serviteur ? Avec quelle joie je Te déchausserais, je laverais Tes pieds, je Les baiserais, je nettoierais Tes vêtements, je mettrais de l’ordre en Ta demeure et T’offrirais le lait de mon troupeau ! Mon cœur soupire après Toi. »

Entendant ces paroles, Moïse entra dans une grande colère et dit :

« Tu n’es qu’un impie : Dieu est esprit. Il n’a que faire de vêtements, il n’a que faire d’une demeure, il n’a que faire de serviteur. Tes paroles sont mauvaises. »

Et le cœur du berger fut attristé. Il ne pouvait se représenter un être sans corps et sans besoins. Il ne pouvait plus ni prier, ni servir le Seigneur ; et il fut désespéré.

Alors Dieu dit à Moïse :