Fils, vous l’êtes bien : Dieu a envoyé dans nos cœurs l’Esprit de son Fils, qui crie : Abba – Père! Tu n’es donc plus esclave, mais fils : et, comme fils, tu es aussi héritier : c’est l’œuvre de Dieu.  (Ga 4, 6)

Puisque Dieu est inaccessible, perdu dans l'Univers infini, autant se concentrer sur les problèmes du plancher des vaches... pensent les agnostiques.

MAIS, l'un n'empêche pas l'autre s'il est en même temps le père tout proche, Celui que Jésus appelle ABBA, PAPA...

Jésus a dit aussi  ne multipliez pas de vaines paroles, comme les païens ; autrement dit :  Ne rabachez pas des paroles machinalement en oubliant leur sens. Le "Notre Père" est l'acte de Foi qui nous met sous sa protection  autant qu'il nous responsabilise..

Seigneur, enseigne-nous à prier...

il n'y a pas une messe sans que les fidèles répètent :Kyrie eleison, Kyrie eleison... (cette évocation en grec de l'église primitive qui veut dire : Seigneur prend pitié, Seigneur prend pitié...)

mantra

spécial

soldes


la spiritualité n'est pas une fuite,

un échappatoire aux aléas de l'existence. .  


À peine nés, nous percevons les géants qui prennent soin de nous comme des dieux avant de comprendre qu'ils sont nos parents et qu'ils ne sont pas tout-puissants.  

Et puis en observant notre planète et, plus tard, le ciel infini,  la question s'impose : d'où venons-nous ?

Que faisons-nous dans cet univers qui nous a précédé et nous succèdera ?  Et pour qui ? Pour quoi cette braise toujours prête à prendre feu dans nos coeurs ? ...  


Le pharaon Akenaton avait déjà essayé de jeter le panthéon des dieux égyptiens aux oubliettes pour adorer seulement le soleil, source de vie de la planète...

mais comment est venue aux monothéistes cette pensée saugrenue d'un seul Dieu, l'Eternel,  nous qui sommes si limités ?

En Inde, la représentation divine est multiple: homme, femme, vache, éléphant... pourquoi pas ? plutôt que de lui attribuer un genre masculin qui impose une hiérarchie arbitraire parmi les êtres   !

En fait Dieu ne peut être ni mâle ni femelle si l'on considère qu'Il  n’a pas  été engendré même si nos sociétés majoritairement patriarcales l'ont doté d'une barbe de patriarche.. .

il comprendis non es deus ... Saint Augustin

si tu crois comprendre Dieu,

ce n’est pas Dieu ...

Moitié homme, moitié chacal, mi-scarabée, mi-lion, les dieux avaient déjà subit des modifications génétiques dans l'imaginaire des égyptiens , des grecs et des romains ... bien avant l'heure des OGM...

Et Dieu sait combien nous sommes lents à la détente ! Ô cœurs sans intelligence, lents à croire à tout ce qu’ont annoncé les prophètes ! dit Jésus à ses disciples sur  le chemin d’Emmaüs

si Dieu est Dieu, il est parfait ! pas nous ...

mais notre Humanité est encore loin d'être ce qu'elle devrait être. et

une conversion  se fait en plusieurs étapes :



Qui lui donna la force insensée de quitter le confort de la maison familiale qui bénéficiait du commerce de ces statues pour partir à l'aventure sur ce qui aurait pu n'être qu'une hallucination ?  

Car Abraham partit comme on saute dans le vide : il était déjà vieux à l'époque et sa femme Sara et lui n'avaient pas d'enfants mais il fit confiance  à la promesse divine ; Je ferai de toi une grande nation et je te bénirai ; je rendrai ton nom grand et tu seras une bénédiction.

C' était un homme juste et Dieu le bénit pour cela ; il marcha d’épreuve en épreuve sans jamais Le décevoir et fut enfin exaucé par la naissance d'Isaac, l’enfant de la promesse

et par une prospérité symbole de bénédiction.


Qui alluma ce concept dans le cœur d'Abraham ?  à une époque où les peuples adoraient des idoles ?

Par son obéissance au Créateur, le patriarche devint le père des croyants  en nous apprenant à Lui faire confiance  en toutes circonstances, quoi que tu vives,...(quitte à vivre à contre courant du mode de vie de nos contemporains)

et comme Job à ne jamais perdre espoir  ...

L'Eternel avait donné, l'Eternel avait repris ...

La Bible est là pour nous aider à grandir ; c'est la Parole d'un Dieu  pédadogue et clairvoyant qui transforme les vicissitudes de la vie en leçons de sagesse.

Un mantra, c'est une phrase sur laquelle notre esprit reste concentré pour lâcher prise;  une expérience spirituelle forte dans la tradition bouddhiste en Inde, en Extrême-Orient, au Proche-Orient ...


Ce n'est pas une supplique pour obtenir quelque chose ni un mantra  marmonné pour se vider la tête ou chercher l'extase...même si la prière est aussi une méditation qui nous  restaure.

L'éducation de Jésus ne pouvait trouver l'origine du Notre Père que dans la tradition juive* qui attendait la venue du Messie : mais ce charpentier de Nazareth était-il le Messie attendu ? certains juifs ont dit oui, d'autres non ou peut-être... ce pluralisme n'a jamais été un scoop dans le judaïsme ..



et Jésus nous donna dans le Notre Père,

un modèle de prière.



Puisse notre coeur s’agiter, comme les foulards de ce récit bien connu du père Guy Gilbert, pour demander pardon à ceux qui nous ont offensés et pour nous pardonner à nous-mêmes


Si son modèle et celui de tout chrétien est le Christ , c'est parce que le Discours sur la Montagne ne se réalise totalement qu'en une seule personne, Jésus Christ ...

Aimez-vous les uns les autres comme je vous ai aimés.... quel challenge !!!!

Toute l'Eglise, nous tous, et même les apôtres , dit-il, nous devons prier tous les jours:

Pardonne nos offenses comme nous pardonnons à ceux qui nous ont offensé.



D'abord, que l'on croit où non  confusément en quelque chose au-dessus de nous,  la première étape est celle de la recherche du bonheur qui passe d'abord par une vie morale en quête de sagesse :

Ne fais pas à autrui ce que tu ne veux pas qu'on te fasse

Quand cette quête devient intellectuelle, elle s'efforce de           mettre notre intelligence au service de sa foi :

j’ai voulu avoir l’intelligence de ce que je crois, et j’ai beaucoup discuté, et  j’ai beaucoup peiné disait saint Augustin dans une prière.

La vraie conversion, la dernière, est spirituelle, c'est celle de saint Augustin :

Tu nous as faits Seigneur, et notre cœur est sans repos, tant qu’il ne demeure en toi

Même quand Dieu lui demanda d’offrir en sacrifice son enfant,  Abraham obéit malgré la détresse qu'on imagine ! Les sacrifices d'enfants et de vierges  étaient encore pratiqués mais Dieu voulait y mettre fin et un ange détourna le bras d'Abraham prêt à égorger son fils.

L'Eternel dut encore attendre un certain temps avant de faire comprendre qu'Il n'approuvait pas plus les sacrifices d'animaux : à quoi me sert la multitude de vos sacrifices?  Je suis rassasié d'holocaustes de beliers, et de la graisse de betes grasses...

et Il attend encore de nous bien davantage ..

Matthieu précisera plus tard : Allez, et apprenez ce que signifie: Je prends plaisir à la miséricorde, et non aux sacrifices.

Notre père, qui es aux cieux ...


Pas la peine de chercher Dieu au-dessus des nuages, pour le chrétien, s'Il est venu à notre rencontre  en s'incarnant ; suivre Jésus de Nazareth, c'est suivre le chemin qui mène vers le Père

Inutile de s'évader vers un monde idéal ; notre

quête spirituelle passe  par la vie charnelle et  la prière commence lorsqu'on se met à  parler à notre père céleste dans notre vie quotidienne, comme on parle à un ami qui vous veut du bien... et bien plus ; c'est ce que veut dire bénédiction et c'est pourquoi nous ne sommes jamais seul, même dans les pires moments.




Dans l’Ancien Testament on ne désigne pas Dieu par Abba, (Papa en araméen), expression  trop familière, alors que  Dieu est absolument transcendant ; ce NOTRE PÈRE a fait de nous les enfants du même Père et donc des frères...

Et s'il n'y avait pas de hasard mais un plan divin qui nous dépasse ? une longue évolution (le Temps n'existe pas pour l'Eternel) ... pourquoi pas celle d'une cellule primitive qui se serait démultipliée selon des scientifiques ? mais le mystère ne reste-t-il pas entier sur l'origine de cette cellule ?

*c'est donc en partie la reprise de prières juives : Prière des 18 bénédictions et le Qadish, pour la sanctification du nom et

la venue de son règne

.


Impossible de se faire une représentation de Dieu ;

Il n'a fait que laisser ses empreintes dans la Bible jusqu'à se faire l'un de nous , non  pour avoir de Lui une version surdimensionnée de notre égo


mais, de la même façon que nous avions compris que la terre n'était pas plate, découvrir en 3 D cette dimension  où Dieu est Tout en tous et nous en Lui, ad vitam æternam (pour la vie éternelle) , si nous vivons en fils, et donc en frères.


Le BonDieu est une femme... Corneille



un grand merci (et pardon) aux talentueux humoristes auxquels j’emprunte les dessins ( qui ne sont pas responsables des textes des bulles du clin dieu )  

Danielle Haddad


pour s’inscrire ou se désinscrire :

clindieu.com@gmail.com

ou sur Facebook : Danielle Haddad (Clin Dieu

La prière répétitive peut être une façon de trouver la paix, en égrenant un chapelet par exemple, et aussi la bouée à laquelle on se raccroche quand l'épreuve est trop difficile et que nous ne trouvons plus de mots à mettre sur nos maux pour s’adresser à Dieu :  

CLIC