Je suis la vigne et vous êtes les sarments

Faut-il, pour s’améliorer,  craindre le

sort réservé à tous ceux sortis du plant

de Sodome et du terroir de Gomorrhe;

dont les raisins sont des raisins empoisonnés, les grappes amères; leur

vin, comme le venin des serpents, le

poison cruel des aspics ?...Deutéronome 32:31-33

Croyant ou pas, il est nécessaire de nous remettre en question régulièrement,  lever le nez du guidon pour revoir ses priorités, bref se demander ce qu’il faut couper et à quoi renoncer pour donner de belles grappes et ne pas finir en piquette...

La vigne, c'est le monde entier qui doit être transformé selon le dessein de Dieu en vue de l'avènement définitif du Royaume de Dieu... Examinez donc un peu votre mode de vie, et vérifiez bien si vous êtes des ouvriers du Seigneur.

Que chacun juge ce qu'il fait et se rende compte s'il travaille dans la vigne du Seigneur".  

Jean-Paul II                                       

CLIC  sur la photo


la vigne du Seigneur sabaoth...

La vigne si souvent évoquée dans l’Ancien Testament et dans de nombreuses paraboles de Jésus est devenue le signe de la Nouvelle Alliance, la veille de sa mort, lorsqu’il demande à ses disciples, à travers le fruit de la vigne et du travail des hommes , de faire mémoire de son sang versé pour nous tous ...


Vendanges du Seigneur, vendanges tardives ...



Le récit de la Passion raconte que les soldats voulurent donner à boire à Jésus,  juste avant de le crucifier, du vin mêlé de myrrhe  (comme une drogue), que Jésus refusa ; et plus tard, (était-ce pour apaiser sa soif ou pire, par dérision...) ils lui tendirent un roseau avec une éponge au bout, trempée dans la piquette (du «vin vinaigré») qui , peut-être, leur servait de boisson.

Il faut que miséricorde divine soit grande, son pardon infini et sa patience aussi pour attendre de notre humanité que les fruits de sa conversion soient arrivés à maturation.

...végétale ambroisie, grain précieux jeté par l’Eternel semeur pour que de notre amour naisse la poésie qui jaillira vers Dieu comme une rare fleur (Baudelaire)

       Quand le vin, affranchi de sa symbolique religieuse n’est plus qu’un breuvage humain et profane, il reste le    témoin privilégié d’un art de vivre et du plaisir des sens, mais il peut traduire aussi la solitude de l’homme moderne dans les évolutions de la société.

Car le

sang de la vigne

ne doit être consommé

qu’avec modération  

rappelle le

Livre des proverbes :


Le vin bu modérément

est la joie du cœur et de l'âme  

Le vin bu jusqu'à l'ivresse

découvre le cœur des superbes ,

Le vin bu avec sobriété est une seconde vie,

Le vin bu avec excès

est l'amertume de l'âme ;

ce dernier proverbe pour rappeler l’ivresse de Loth qui commit l'inceste avec ses filles et celle de Noé qui découvrit sa nudité devant ses fils..

CLIN DIEU

in vino veritas...

(images d’archives.)

Comment continuer à vivre sans espoir ?

C’est ce que nos deuils, abandons, échecs



Plus sérieusement ... Si la vigne dépérit, s'il n'y a pas de récolte, il n’y a pas de vin nouveau non plus et tout espoir est perdu !



réclament car ce sont des espoirs que nous laissons derrière nous : l’espoir de revoir l’être cher, de retrouver son travail, sa santé etc...

Passé le temps du déni, de la colère... pour que

vienne celui de la résignation nous devons laisser s’exprimer notre douleur ou notre révolte jusqu’à l’acceptation de ce que nous ne pouvons changer.

Pour le chrétien, la force de la vigne, c'est le cep qui la porte, le Christ lui-même,

et nous sommes les sarments que le père émonde afin que nous portions encore plus

de fruits... Croire que le Christ est vivant, qu’il nous porte (et nous supporte), c’est

cette espérance contre toute espérance et cette joie que les chrétiens voudraient  

partager pour que TOUS puissent y avoir part !

mais beaucoup de travail reste à faire dans le quotidien de nos vies pour

répandre l’Amour autour de nous et que cet amour demeure.

Bref... l'usage modéré du vin est un bienfait pour la santé, mais pour le coup, il faut  séparer le bon vin de l'ivresse :)