L’AMOUR

EST PLUS FORT QUE LA HAINE

…c'est ce que les premiers disciples d'un certain Jésus devaient annoncer :la Vie vient de l'emporter sur la Mort ! la Haine a été vaincue dans le supplice de la Croix !

Comment transmettre ces paroles sans se couvrir de ridicule, alors que  la Paix est encore loin d’être à l’ordre du jour, alors  que l’on attend tout du pouvoir d’achat, de l’électronique, de la manipulation des gènes...comme si nous n’étions que des bouts

de viande ?


Comment ces témoignages vieux de  2000 ans peuvent-ils

encore vibrer dans nos cœurs ?

et surtout... comment aimer ceux qui ne nous aiment pas ?

D’abord commencer par le choix d’une attitude bienveillante


Jamais la haine ne cesse par

la haine;

c’est la bienveillance

qui réconcilie. Bouddha

Je t'aime, je vous aime, on sème


Le moindre geste de tendresse et de bienveillance ne peut que modifier le cours de notre humanité dans le bon sens  alors que la moindre méchanceté lui fait perdre un temps précieux .

Multiplier les actes positifs c’est vital !



Le bashing, c’est tellement facile

que même une blonde peut le faire, c’est tout dire :)


Propager la rumeur est , hélas, facile et très prisé par certains internautes qui échangent de fausses infos et photo-montages,  pour

se moquer de quelqu’un et ruiner sa réputation.



On peut même qualifier parfois cet anglicisme de lynchage médiatique !

Libre de critiquer, oui !

Vive la démocratie !

mais  pas de s’arroger le droit de condamner sans

preuves  ou pire de s’associer à la désinformation


ni de s’empresser de relayer (volontairement ou

sans les vérifier) des

fake-news  parce qu’elles abondent dans notre sens !

Ma religion c’est l’AMOUR !

mais il ne suffit pas d’y croire ! c’est sur l’amour que nous sommes attendus

au tournant …

Mais je sais que vous n'avez point en vous l'amour (agape) de Dieu, dit Jean (5 : 42)


L’amour  Éros ou Philia ...jusque là, ça va (même un non pratiquant sait de quoi on parle), mais cela se complique avec l’Agapé (souvent traduit par Charité)

cet amour fraternel, universel, altruiste, spirituel qui se donne gratuitement , sans attendre de retour.


Cet amour inconditionnel, qui accepte

l’autre tel qu’il est, qui respecte ses différences, qui souhaite son bien-être

sans profit personnel, qui a de la compassion pour l’autre et qui l’aime… même s’il n’est pas aimé de lui ;

c’est celui de Jésus pour l’humanité entière pour laquelle

Il a donné sa vie,

c’est le challenge du chrétien ! faire passer le message d'Amour de ce Dieu qui s'est fait homme pour nous apprendre à  aimer, à  pardonner, à donner sa chance au plus lépreux d'entre nous et à ne rejeter personne qui ne s'exclut de lui-même.

Nous avons tous rencontré l’amour inconditionnel ...

dès les premiers instants de notre existence, quand l’Amour a soufflé la vie dans le corps de la maman où nous avons grandi pendant neuf mois ; et après la naissance, dans l’amour maternel et paternel quand il est devenu dépassement de soi.


C’est en faisant pour l’autre, et grâce à lui, des actes d’amour, que nous pouvons l’approcher peu à peu.

« Le monde est né de l'amour, il est soutenu par l'amour,

il va vers l'amour et il entre dans l'amour. »

Saint François de Sales

Comme nous reproduisons ce que nous avons connu, il est important pour nos enfants de se sentir aimés et valorisés quelques soient leurs dons et leurs handicaps

«Tout être humain est

marqué par ce qui lui est dit au

départ.

On dit les mauvaises fées et

les bonnes fées mais ce n’est

pas un conte, c’est vrai ! »

La confiance en soi n’est ni innée ni quelque chose d’acquis ; elle dépend beaucoup de nos parents, de nos éducateurs, de nos rencontres ...


Et tout au long de notre vie, pour la renforcer ou ne pas la perdre, il est préférable de  s’appuyer sur des personnes bienveillantes

qui vous aiment et vous encouragent au lieu de vous démoraliser.



Quand bien même nous avons été malaimés, quand bien même nous aurions, jusque-là, collectionner déboires ou échecs, nous ne sommes pas notre

passé !

Ce que nous sommes, c’est un choix qui ne dépend pas de notre compte en banque ou d’une notoriété, mais d’un ressenti personnel que nous pouvons changer.

L’amour est plus fort que la mort ! plus fort que la haine !

la raison l’emportera, non pas en se prenant pour le nombril du Monde ou en cédant à la peur, mais parce que c’est l’amour que nous avons les uns pour les autres qui nous rend libres et heureux.


Ce qui est irrationnel,  c’est de s’en priver ! d’autant que l’on trouve non seulement du plaisir à faire plaisir mais bien davantage ...quand l’Amour donne sens à notre

vie !

et puis ... Jésus ne nous a pas interdit d’avoir des préférences !

CLIN DIEU archivé : ‘‘c’est quoi AIMER ?’’ CLIC sur les zoiseaux :

tous les espoirs ne sont- ils pas permis ?