Nos lointains ancêtres ont-ils cherché le sacré dans les forces de la nature qui les émerveillaient ou qui les effrayaient jusqu’à ce  que la source de toute chose se révèle  dans notre humanité naissante ?

Ce que nous  savons, c’est que

des hommes ont entendu une voix

surgir de leur coeur et emplir tout

Mais n’est pas prophète qui veut s’il n’a pas été choisi par Dieu pour une mission précise à un moment  donné. L’appel est entendu ... ou pas !

Qui es-tu ?  demanda-t-on à Jean : Je suis la voix qui crie à travers le désert :

Aplanissez le chemin du Seigneur...

le prophète Isaïe l’avait dit avant lui, mais Jean, dit le Baptiste, a été le héraut de Celui que les Ecritures annonçaient ,


L’espace ; une voix qui n’était pas celle de notre dialogue intérieur ;

ils en sont devenus les  messagers en surmontant leur surprise, leur incrédulité et ...leur peur

Si par notre baptême, nous avons été nominés prêtres, prophètes et rois... c’est bien sûr à la condition de ne pas oublier que nous sommes chrétiens !

Être prophète ce n'est pas prédire l'avenir; contrairement aux magiciens et devins des cours qui flattaient le Pouvoir;


Admirés et craints à la fois, les prophètes de la Bible ont du se mettre à dos les puissants

en dénonçant l’injustice !

Les prophètes sont aussi de super COACHS !

Ils bousculent sévèrement le peuple quand celui-ci s’assoupit sur sa Bible et qu’il se pervertit mais le consolent et lui redonnent l’espérance quand tout va mal.

Ce n’est pas un job de tout repos d’être les porte-paroles du Dieu invisible, indicible, à la fois

unique et tout en tout... surtout quand les mises en garde ne sont pas prises au sérieux ou tellement dérangeantes que l’on préfère éliminer ceux qui les profèrent.


Pas facile non plus de rapporter

les paroles de Jésus quand il dit que l’on ne peut servir deux maîtres  : Dieu et le monde ...


Pas question de culte mais toujours de justice et de l’attention due au frère comme le meilleur moyen de renouer avec un Dieu toujours prêt à pardonner car Il n’abandonne jamais l’homme, c’est bien l’inverse ...

Comme tous les prophètes Jean appelait à la conversion.

Préparez le chemin du Seigneur, Aplanissez ses sentiers, abaisser les montagnes, redresser ce qui est tortueux...  Jean annonçait la venue de Celui dont il était indigne de lacer les sandales ; mais ce n’était pas une

menace comme ceux qui cherchent à

faire peur en agitant le spectre de la

fin des temps ;

s’il espérait la fin d’un monde,

c’était le nôtre,

celui où règne le

mensonge, la fraude,  

la corruption, le vol, etc,

un etc de perversion

et de crime...

La religion dénigrée, en tant que telle, n’est pas la religion qui te relie au Ciel ;

C’est pourquoi ses cris continuent de nous interpeller parce que nous sommes dans les Temps messianiques ; parce que nous avons besoin d’être réveillés avant d’être confronté, tôt ou tard, et peut-être plus tôt que prévu à notre créateur (ou pas... si nous croyons retourner au néant )

Il n’y a pas de spiritualité sans respect de la vie, respect des autres dans leurs différences, respect

de l'égalité homme/femme. Même notre part d’humanité agnostique, celle qui a choisi de

classer ce Dieu incernable, en

pertes et profits,

a tendu l’oreille aux messages

des prophètes et statué sur le

respect des droits de l'Homme.

si une religion reste au ras des pâquerettes et cherche à emprisonner dans une chappe d’interdits pour endoctriner au service d'une cause ou d'un état; qu’a-t-elle  à voir, en effet, avec la spiritualité ?

YHWH ‘’Je suis’’ a-t-il encore besoin de prophètes ?

Un drame, une grosse émotion collective et nous voici tous dans la rue à mêler nos larmes et jurer plus jamais ! bras dessus, bras dessous avec ceux que nous aurions croisés hier sans les voir ou en

les évitant.


mais  il ne faut pas sous-estimer la force de l’habitude;  l’émotion n’est déjà plus la même à chaque nouvel attentat par exemple, et nous nous surprenons à  regarder cela de plus loin...  sinon, comment survivre à l’horreur ? comment pourrions-nous résister à une émotion semblable à celle qui

nous a terrassée avec le premier attentat terroriste par exemple ?

Mais DANGER !


DANGER ! de se laisser gaver par le flot des infos  

qui nous font oublier l’info de la veille et nous empêche de prendre la mesure d’une situation politique et sociétale qui se détériore


DANGER ! de perdre nos références dans la confusion médiatique des religions et des traditions, dans un syncrétisme  qui  rend inaudible cette Parole qui nous guidait jusque là ...


(dans une casserole d’eau froide, si on en élève progressivement, presque insensiblement, la température, la grenouille ne remarque pas qu'elle en train de bouillir encore vivante, et lorsqu'elle en prend conscience, il sera trop tard pour qu’elle se sauve.)

DANGER !

de continuer à vivre sans tirer la leçon des évènements pour aller vers cette meilleure compréhension de l’autre qui nous fait avancer dans le sens de la Paix ,

DANGER !

de laisser notre conscience s’endormir comme dans la parabole de la grenouille qui se laisse cuire à petit feu ...

Y a-t-il encore des prophètes aujourd’hui ?

Les appels à la sainteté et au sacrifice ne sont pas tendance... l’ont-ils jamais été ?

Qui ne préfèrera pas s’en tenir à‘‘souriez à la vie et elle vous souriera ‘’ plutôt  qu’à l’idée de porter sa croix ?

mais des prophètes continuent de dénoncer l’injustice et la violence surtout quand elle est devenue institutionnelle et pas seulement chez des religieux que nous connaissons bien mais parmi des laïcs même s’ils n’ont rien de canoniques.



Des artistes, par exemple, qui nous secouent souvent en partageant leurs visions et leurs rêves à travers l’art en général et le 7ème art notamment ... comme dans la relation fusionnelle avec la nature de cet Avatar mystico-fantastique et son respect du divin en nous et autour de nous.

(Dans l'hindouisme, un avatar est une incarnation  d'un dieu, venu sur terre pour rétablir le sauver les mondes du désordre cosmique  ...)

Si le film dénonce l’aveuglement, l’égoïsme et la violence de notre société, il nous rappelle aussi que tout ce qui est vivant communique, dans le monde végétal (*) comme dans le monde animal ; quelle merveilleuse allégorie que ces créatures pouvant se connecter les unes aux autres et vivre dans l’harmonie...

(*) l'intelligence des plantes est une réalité. Il a été démontré que les plantes auraient de véritables réseaux de communication pour commenter leur environnement)

COIN PRIÈRE

Quand on demande au père Guy Gilbert qu’elle est sa religion, il répond ‘‘c’est l’Amour’’

même réponse pour le Dalaï Lama (J’appelle l’Amour et la compassion une religion

universelle, telle est ma religion) et  Amma aussi (et ses millions d’étreintes maternelles) pour qui nous sommes tous des perles enfilées ensemble sur le même fil de l'amour


Alors l’important comme disait Krisnamurti : ce sont les enseignements qui comptent, pas l'instructeur qui les délivre... même si, pour nous chrétiens, le Christ est la parfaite incarnation divine qui nous met sur le chemin de cette harmonie , nous devons être ses témoins, jamais des censeurs.

Auparavant, je méconnaissais mon compagnon

si nous n'avions la même croyance.

Mon cœur est devenu capable d’accueillir toute forme.

Il est pâturage pour gazelles et abbaye pour moines !

 

Il est un temple pour idoles

Et la Ka’ba pour qui en fait le tour,

Il est les tables de la Thora

Et aussi livre saint du Coran !

 

La religion que je professe

est celle de l’Amour.

Quel que soit le lieu vers lequel se dirigent ses caravanes

L’amour est ma loi

L’amour est ma religion et ma foi.

Ibn Arabi (célèbre soufi du XIIIème siècle)

Quel que soit le nom que tu donnes à Dieu. Et même si tu n’y crois pas, tu sais bien que le temps de la terre est fait pour aimer et être aimé. Que Dieu puisse te donner la force de bâtir sur terre une civilisation de l’Amour. »  P.Guy Gilbert

Dieu peut se passer de prophètes, pas nous !

N’en doutez pas, l’Esprit qui planait sur les eaux avant la création, continue de souffler où il veut ...

CLIC sur les piafs pour voir  ou revoir le CLINDIEU précédent :‘L’ATTENTE’’