Non, tu n’es pas tout seul ...

Je mettrai ma Loi au fond de leur être et je l'écrirai sur leur cœur.

Alors je serai leur Dieu et eux seront mon peuple... avait prophétisé Jérémie

La PENTECÔTE (du grec ancien cinquantième jour ) puise ses racines dans la pentecôte juive ou Shavou'ot qui commémore le don de la Torah au peuple hébreu, sur le mont Sinaï,    50 jours après la Pâque juive.

C’est à la PENTECOTE  que l’Esprit, le défenseur, promis par Jésus,  se manifeste  d’abord par un vent  puissanr puis par ce feu qui se partage en flammes sur les têtes des apôtres reclus dans le cénacle (pour bien signifier qu'il s'agit d'un nouveau Sinaï)

A ces signes de la présence divine succède un troisième : les apôtres sortent du cénacle libérés de leur peur et fous de joie pour  parler à la foule ...(venue de tous les pays environnants pour Chavou’ot)





L’Eglise est née !  elle parle un langage universel que tout un chacun peut comprendre quelque soit sa langue : le langage de l’Amour. Et cette alliance s’étend à toutes les nations...

L’Esprit règne partout où règne l’harmonie. Ce n’est  pas forcément par la diplomatie ou un langage politiquement correct , mais toujours par un langage vrai qui vient du coeur...


Esprit de Vérité,

brise du Seigneur,

Esprit de liberté,

passe dans nos cœurs.



Je suis avec vous jusqu’à la fin des Temps ...

C’est la promesse de Celui qui a toujours tenu ses promesses.  

Mais qui n’a jamais ressenti l’angoisse de se sentir seul(e) ou abandonné(e) quand le scandale nous éclabousse , quand notre souffrance ou celle de nos frères nous anéantit ?    

Nous ne sommes pourtant jamais seuls dans la tourmente !

Si nous Lui faisons confiance, son Esprit comblera notre solitude, il la transformera et notre désert refleurira !

Nous sommes tous dépendants et indissociables les uns des autres mais nous avons un gros problème de ... COMMUNICATION  !  

Comme le disait le renard au petit Prince : le langage est source de malentendus ...



Il ne suffit pas de parler la même langue pour s’entendre ni d’élever des murs autour de nous pour se protéger ;


inutile aussi de vouloir changer l’autre...


Il est plutôt vivement conseillé d’apprendre à connaître cet autrui,

ce moi qui n'est pas moi (Sartre)


car c'est par l’autre que l’on apprend à se connaître soi-même...

malgré les 7 milliards d’individus qui vivent aujourd’hui sur terre,

nous nous sentons parfois seuls !

la solitude , la vraie ou la ‘‘ressentie’’ comme on dit à présent de la température ambiante, n’a jamais été aussi  importante alors que nous sommes de plus en plus ‘‘connectés’’. mais connectés à qui et à quoi ?...


y a-t-il disait Pascal, dans le coeur de chaque homme un vide en forme de Dieu » que Lui seul peut combler ?

Si les réseaux sociaux et  les sites de rencontre brisent la solitude , ce ne sont que des paliatifs qui soulagent notre quête d’amour sans jamais l’assouvir...

La présence d’INTERNET

(et tous ses écrans), devenue incontournable, n’a rien de divine ni de diabolique;

c’est un formidable outil de communication si on n’en abuse pas.

mais au mal être, que certains essaient d’oublier dans la drogue, l’alcool et le sexe, vient de s’ajouter une addiction nouvelle : la cyberdépendance !


Elle a fait son apparition avec les ordinateurs,

les jeux vidéos, les téléphones portables, les tablettes ;

ses nombreux effets négatifs et dangereux pour la santé ont alerté les scientifiques

De plus en plus d’internautes sont concernés , en majorité des jeunes entre 16 et 25 ans (mais pas que...)

.



Des campagnes de prévention sont même mises en place.


Le cyberdépendant ressent un manque quand il ne peut se connecter, même s'il refuse souvent de le reconnaître


Chaque génération d’ados bouscule la précédente avec des comportements, look, culture musicale, etc, jugés incompréhensibles voire inquiétants.



Le web n’a pas changé la donne, il l’a amplifiée !

sans cette grande facilité d’accès aux connaissances, nous risquons sinon d’être totalement dépassé, voire ringardisé...




Face à nos bébés qui sont tombés dedans quand ils étaient petits, nous restons sur la touche si nous négligeons nos mises à jour.

Le Net pas toujours net ... quels en sont les risques et les avantages ?


Notre société change  ... avec un potentiel énorme de progrès mais aussi de nouvelles criminalités,  de nouvelles formes de violence, de nouvelles menaces..


pour le meilleur, quand la fraternité multiplie ses liens sur le web pour s’opposer à une injustice , à un régime inique... lorsque les femmes et les hommes de tous horizons communient en montrant leur solidarité après une catastrophe naturelle ou un attentat...

Notre chance serait que la culture s’étende sur la planète et devienne accessible au plus grand nombre.

L’ignorance est la mère de tous les vices (Rabelais)

ou pour le pire ?

     -     dans les réseaux sociaux notamment, lorsque les  règles élémentaires de politesse font place à la brutalité verbale et laissent le mensonge, la  rumeur et la haine s’y propager ... jusqu’à la  manipulation par des faux (fake news) fabriqués de toute pièce.


Cette dérive n’est plus seulement une affaire de communication, c’est devenu un problème de  société



- des cybers escrocs en avance sur des cyber policiers



plus besoin de cagoules dans l’anonymat ...

de quel danger s’agit-il ?


     -     on ne visualise plus , on ne touche plus ...

   l’acheteur ne rencontre plus physiquement son vendeur ; notre contestation

doit passer par des robots bornés sans aucune empathie.

     -     le joueur, à travers des avatars sublimés  (ou le faux ami qui vit par procuration derrière un profil d’emprunt),  

risque de ne plus voir la différence entre le virtuel et la réalité ; dans le jeu video même la mort n’est pas définitive , elle t’élimine  seulement du jeu ... alors tuer son adversaire ne soulève plus la même émotion que dans la vraie vie. d’où une violence virtuelle : défouloir pour les uns, risque de schizophrénie chez d’autres qui pourraient passer à l’acte ?...


- des gouvernements qui s’approprient le cyber-espace, ce patrimoine commun à l’humanité, et interfèrent dans la liberté de circulation de l’information,

(transparence, partage, démocratie, égalité), au lieu d’oeuvrer à la pacification du monde et au progrès

     -      du cyber harcèlement ou quand

un ‘‘LOL’’ se prétend drôle alors qu’il grimace de bêtise, de sadisme, de méchanceté, et surtout de lâcheté...

  

en oubliant de ne pas faire à l’autre ce que tu ne voudrais pas qu’on te fasse !


Le langage numérique n’est après tout qu’un nouveau langage codé et comme tout langage,  un outil transformable comme tous les autres en arme à double tranchant ...

Comme l’argent, ce n’est pas l’outil le danger , c’est l’usage qu’on en fait.


Mais il est un MEDIA sur lequel nous pourrons toujours compter,

celui que l'apôtre appelle "La communication du Saint-Esprit" (2 Corinthiens 13.13).


C’est par Lui que nous recevons la force d’accomplir ‘’la volonté du Père’’ qui n’est rien d’autre qu’entrer en communion avec son Fils, par lui, avec lui et en lui ; pour cela l’amour  a été répandu dans nos cœurs par l’Esprit qui nous a été donné et

Il a distribué un don à chacun ... La Bible est claire à ce sujet : Que chacun de vous mette au service des autres le don qu’il a reçu.



La foi ne va pas de soi, il faut ouvrir les yeux pour en voir les signes... c’est pourquoi ce n’est pas la seule étoile des mages mais des milliers d'étoiles qui nous font des clin dieu  dans l'épaisseur de la nuit ...  

(clic sur l’étoile pour revoir un vieux clindieu : Esprit es-tu là ?

MERCI (et pardon) aux talentueux humoristes auxquels j’emprunte les dessins qui ne sont pas responsables des textes des bulles et à tous ceux qui relaient ce

Clin Dieu