SERVITEUR ...

Entrer du texte

«Vous m’appelez Maitre et Seigneur, et vous dites bien, car je le suis.  Si donc je vous ai lavé les pieds, moi le Seigneur et le Maître, vous aussi vous devez vous laver les pieds les uns aux autres.»  (Jn 13, 14-15) ….


Les successeurs de Pierre, nos papes, sont d’ailleurs appelés les Serviteurs des serviteurs de Dieu




Ne pas confondre

SERVICE ET SERVILITÉ,

HUMILITÉ ET HUMILIATION,

GENTILLESSE ET FAIBLESSE

Comme on demandait à un saint quelles étaient les trois principales vertus à acquérir, il répondit :

"La première, c'est l'humilité ; la seconde, l'humilité, et la troisième, l'humilité...


*le mot humilité vient du latin humus qui signifie la "terre', le "sol'. Il nous renvoie directement à notre condition de créature. Être humble c'est se considérer sans se surestimer (ni se sous-estimer)

Le Christ  est allé vers les plus pauvres, les malades, les parias pour leur rendre cette dignité que seul un regard aimant peut redonner ; un regard de bienveillance que nous devons avoir pour mériter le nom de Chrétien ou tout simplement d’Humain.


« Ce n’est que pour ton amour, pour ton amour seul, que les pauvres te

pardonneront le pain que tu leur donnes. »


Saint Vincent de Paul.



AU SERVICE DES  PLUS PETITS


Quand Jésus prophétise sa mort prochaine. ses disciples préférent ne pas avoir entendu ; cela n’entre plus du tout dans leur plan de carrière. Mais ils vont vite comprendre comme tout un chacun, que la vie se charge de te donner ses leçons d’humilité

Pour mieux leur faire comprendre l’enjeu, Jésus s’agenouille pour se mettre à la hauteur d’un enfant dans un geste très symbolique


là est le message : retrouver l’humilité de l’enfant  mais aussi : inutile de se prétendre au service de Dieu si l’on ne se préoccupe pas d’abord des plus petits, des plus démunis.

De quoi dérouter ses compagnons parce qu’un enfant n’avait pas la moindre importance à l’époque.

Très longtemps, le bébé a été perçu comme un tube digestif et l’enfant n’était pas considéré comme une personne ;

il appartenait à son père (qui avait le droit de vie et de mort sur lui, comme celui que l’on revendique pour l’embryon, aujourd’hui, si on ne le considère pas comme un être humain en devenir)...

Bout de viande, matériau de labo ? de la difficulté de donner un statut à l’embryon, de la pilule du lendemain aux clones humains, en passant par le tri embryonnaire et les bébés médicaments ...



En France, ce n’est qu’à partir de la loi de 1841 que le travail des enfants de moins de 8 ans fut interdit. ( et les enfants de moins de 12 ans pouvaient encore travailler à condition de fréquenter l’école !) . Il fallut plusieurs autres lois pour supprimer le travail des enfants  !!!!


Il faut aussi attendre la convention internationale des droits de l’enfant (CIDE) en 1989 pour voir consacrer l’enfant comme véritable sujet de droits* mais  il s’agit d’une convention symbolique qui ne peut être directement invoquée devant les juridictions des différents pays, même signataires

(*Cela concerne tous les enfants jusqu’à 18 ans, quelques soient leurs origines, leurs couleurs, leurs sexes, leurs religions.)

Mais à l’opposé de l’enfant-roi surtout adulé en tant qu’enfant-consommateur , l’exploitation d’enfants, corvéables à merci, et maltraités (chiffres alarmants d’enfants morts sous les coups des parents ... en France)  reste un fait avéré.