La Tendresse

le maître du temps, l’Eternel est  AMOUR !

et sa miséricorde une réserve inépuisable de tendresse ...

La tendresse sauve tout quand l'amour a mis les bouts.   Pierre Perret.

Celui qui ne croit pas en un dieu ne peut pas se sentir relié à Lui, à une transcendance, et donc croire qu'Il continue de s’adresser à tous et à chacun en particulier.

.

Et pourtant...

.

Il nous fait souvent « signe »  ... des signes qui ne sont pas tous des "miracles" comme ceux dont la Bible regorge, mais néanmoins des signes de Sa Présence.: un simple clin d'oeil pour se rappeler à nous au détour d’une lecture, à l'occasion d’une rencontre, d'une étrange coïncidence... comme un clignotant pour nous indiquer la direction à prendre.

.

.

mais, surtout, une autre pour tous et à la portée de chacun(e) qui s'appelle :

Rien ne saura jamais donner autant de satisfaction à l'Homme que la tendresse, cet amour qui transforme notre coeur en chamallow et fond de bonheur sans la morsure du désir charnel et les effets secondaires de la passion.

.

C’est cette tendresse qui perdure malgré les intempéries et sort une journée morose de  l'ordinaire.

.

.

La tendresse s'apprend dans les bras de la maman ; privé de contact et de la chaleur d'une mère (ou d'un substitut) l’enfant, même bien nourri, présentera de sévères troubles de la croissance.  


On a besoin de cette tendresse et on la retrouve ensuite partout, avec le doudou qui rassure, par une caresse, dans la léchouille du chien ou le ronron du chat,  dans une chanson ou l'odeur du repas qui réveille un souvenir heureux ... et jusque dans le grognement du vieux compagnon qui nous manquerait s'il venait à disparaître ...  

C'est un sentiment douillet qui nous envahit et nous fait sourire

.

C’est une main sur l’épaule,  un regard complice et la caresse furtive  qui fait monter le rose aux joues et réchauffe le cœur

                                   

dans nos moments de désarroi, il y a, bien sûr, la valeur refuge des croyants, plus sûre encore que l'espoir : c'est l'ESPÉRANCE !

Une vie sans amour,

c'est un ciel sans étoiles,

une vie sans soleil,

un corps sans âme,

un oiseau sans les ailes,

un jardin sans la pluie,

Le temps s'arrête parfois, juste pour s' émerveiller d'un tapis de fleurs, du chant d'un oiseau, d'un ciel rougissant sous le soleil couchant ... tous ces petits bonheurs, ces instants de paix où s'exprime la tendresse de Dieu qui nous fait oublier une journée difficile ...

un calin inattendu !!!

en manque de calins ?

Pour les croyants, aussi, Dieu reste un mystère et ses desseins souvent incompréhensibles,  parce qu'Il laisse croître ensemble l'ivraie et le bon grain jusqu'au temps de la moisson...

.

La tendresse de l'Artisan de toute chose est difficile à déceler quand tout va mal ; la foi ne nous épargne pas les épreuves. Mais Jésus n’a pas évité le mal ni la souffrance ni la mort, il les a traversés ; c'est dans les  épreuves que notre humanité a grandi. N'est-ce pas dans les lendemains

de guerre ou de catastrophes que les rêves les plus fous ont parfois pu se

réaliser ?...

C'est ainsi que le drame de la Shoah a forcément joué en faveur de la décision de l'ONU de partager la Palestine entre juifs et arabes.  

.

Le Royaume de Dieu n'est pas seulement lié aux frontières terrestres et au destin national d'Israël, mais

Tout être humain a besoin d’une maison, d'un toit sous lequel vivre en sécurité...pour qu’Israël­ devienne une maison, il est nécessaire que les Palestiniens puissent avoir aussi leur maison.

La tendresse divine s'adresse à tous ses enfants :

Il y a plusieurs demeures dans la maison du Père

Mais la résurrection du Royaume de Juda n'est pas encore celle du  rêve messianique , c'est seulement un rêve inachevé...

l'état d'Israël n'en est pas moins devenu une nation "comme les autres" réalisant l'utopie du rêve sioniste jusqu'à retrouver la langue de ses pères.

soit possible après de terribles épreuves et une longue et douloureuse dispersion comme il était prédit ...

.

les signes de la Tendresse divine

La vérité profonde révélée par l’Évangile, c'est la tendresse infinie de ce Père céleste qui pardonne et réveille l'amour dans le coeur des égarés ...

Que vienne vite le temps de s'aimer et de faire la Paix !

Est-ce vraiment notre maison, la Terre, qui prend l'eau parce que ses pôles sont en train de fondre ou plutôt  notre bon sens qui a déjà perdu le nord avant même que ce minuscule parasite ne réussisse son invasion en semant la panique?


En l'absence de contacts physiques à cause des gestes barrières, nous sommes  privés de ce "toucher"qui libére  dopamine et endorphine et donne une sensation de bien être ; mais ils sont déjà  sur le pont ceux qui remplacent momentanément ce mode de communication fondamental  de l'amour, de la confiance et du soutien, par  des mots d'encouragement, des soins et des gestes solidaires

Derrière nos masques, il y a encore des sourires.

Derrière les portes fermées de nos lieux de convivialité, restaurants, bars, théâtres, cinémas... des projets et des fêtes en préparation

Derrière nos écrans , de vraies rencontres et pas seulement des avatars qui vivent à notre place


"Un temps pour donner la vie, et un temps pour mourir ; un temps pour planter, et un temps pour arracher.Un temps pour tuer, et un temps pour guérir ; un temps pour détruire et un temps pour construire. Un temps pour pleurer, et un temps pour rire ; un temps pour gémir, et un temps pour danser.Un temps pour jeter des pierres, et un temps pour les amasser ; un temps pour s’étreindre, et un temps pour s’abstenir.

Que  revienne vite le temps de prendre dans les bras ceux qui ont besoin d'être consolés.

Fallait-il cette  crise sanitaire, qui finira pas se terminer, pour nous apercevoir que nous vivons

dans un monde  qui n’a plus confiance en lui ni dans ses représentants au pouvoir,  

dans un monde qui a perdu ses repères,  en proie à ses propres contradictions

dans un monde violent qui voudrait nous mener par l'appât du gain ou la peur,

dans un monde déjà en manque de ... TENDRESSE et non de papier Q ...

un monde qui doit, qui va réaliser qu'il n'y a rien de plus important que ce fil invisible

de  l'amour qui nous relie, nous rend solidaires et donc plus forts et plus heureux  !

Il y a un temps pour tout dit l 'Ecclesiaste,

Un temps pour chercher, et un temps pour perdre ; un temps pour garder, et un temps pour jeter.Un temps pour déchirer, et un temps pour coudre ; un temps pour se taire, et un temps pour parler. Un temps pour aimer, et un temps pour ne pas aimer ; un temps pour la guerre, et un temps pour la paix"

et comme le dit la chanson

Mon Dieu, dans votre immense sagesse, immense ferveur, faites donc pleuvoir sans cesse, au fond de nos coeurs, des torrents de tendresse pour que règne l’amour jusqu’à la fin des jours ...

Un retour prévu de toute éternité au cri de l’an prochain à Jérusalem ! jusqu’à ce que l'Aliya