L’UNITÉ ? ni fusion, ni confusion  !

L’Evangile n'est pas un cours de morale

c’est une histoire d’amour !

aimez-vous les uns les autres comme je vous ai aimés...

TOUS !  


Nous devons donc travailler à  cette UNITÉ  c’est

à dire :

CO-ÊTRE...


Mais...

pas de paix sans unité,

d’unité sans justice .

de justice sans liberté

de liberté sans égalité

et d’égalité possible sans fraternité


sans nous aimer déjà les uns, entre chrétiens, comment pourrions nous convaincre les autres de notre bienveillance et de notre bonne foi ?




Si jeudi, nous avons célébré l’ASCENSION du Christ, ce n’est pas pour rester les yeux rivés vers le ciel, mais pour nous rappeler qu’Il nous a confié une mission sur cette Terre.

Dimanche prochain,

à la PENTECÔTE :  

puissions nous,

comme les apôtres et

la foule rassemblée

pour la pentecote juive

entendre, chacun dans sa propre langue,

l’appel à l’UNITÉ  !




Confrontée aux aleas de l’Histoire, la tolérance des chrétiens, a connu bien des fluctuations, qui laissa un malentendu sur l’injonction :

Hors de l’Eglise, point de salut !


à cela l’Eglise catholique répond :


le Salut vient de Dieu et de Lui seul.

Devant moi, tu as ouvert un passage (Ps. 30) et par la grâce de ses sacrements l’Eglise nous entraîne à suivre le chemin vers le bonheur qu’un doigt divin a tracé pour notre humanité... mais qui sommes-nous pour juger les croyants d’autres religions (ou les athées) ? sommes-nous meilleurs que les autres qui ont emprunté d’autres voies ?


Chaque vieux couple mixte, interconfessionnel et pratiquant, nous interpelle en prouvant que l’oecuménisme* est possible au quotidien.


*objectif du mouvement : l'« unité visible des chrétiens ».


De même que l’AMOUR, s’il

unit les êtres, ne les dissout pas

l’un dans l’autre, de même

notre société peut s’enrichir

de la diversité de ses membres.

Des époux qui s’unissent pour la vie ne doivent pas seulement le faire du bout des lèvres mais corps et âme !

les chrétiens et l’UNITÉ


L’œcuménisme de sang*



les enfants d’Abraham et l’UNITÉ



Quelle sorte de Bonne Nouvelle est audible si nous ne cherchons pas, entre croyants déjà, l’union sacrée avec tous les descendants d’Abraham : juifs, musulmans et chrétiens ? (clic sur l’image)




Quand les terroristes persécutent les minorités

chrétiennes,   ils ne demandent pas :

es-tu luthérien ? Es-tu orthodoxe ? Es-tu

catholique ? Es-tu réformé ? Es-tu pentecôtiste ?  

Non ... Ils n’en connaissent qu’un : le chrétien.

L’ennemi ne se trompe pas, il sait bien reconnaître où

est Jésus ‘’, insiste le pape.


*œcuménisme du sang versé par les martyrs chrétiens (d’hier) ou comme

aujourd’hui en Syrie, en Irak ou en Égypte…


Nous gagnons toujours  à transmettre ce que l'on croit et à  rencontrer ceux que l’on juge

trop vite si différents de nous...

la Famille humaine et l’UNITÉ

... comme un seul

homme !

(mais hommes et

femmes ...bien sûr)

égalité homme/femme chez les cathos


Paul a décrit l’Église comme un corps dont les membres

sont solidaires ; si un membre souffre, tous les autres membres souffrent !

C’est quand l’harmonie est rompue que les métastases se propagent, destructrices...


Car bâtir sur le mensonge, c’est bâtir sur le sable...si nous parlons  d’AMOUR et d’ESPÉRANCE et qu’il n’y en a aucun signe dans notre vie, nous gaspillons notre

salive.  


Que ferait le Christ à ma place devrait être notre interrogation récurrente ...


mais comment savoir pour

qui Jésus voterait par

exemple ?


même en procédant par élimination, notre discernement patine devant les candidats qui se bousculent au portillon

de nos démocraties polluées par la vanité, la supercherie

et la fraude...

à qui faire confiance ?


Alors, chacun pour tous, et tous pour un, nous avons jeté notre bulletin dans l’urne des européennes en priant que ce soit l’UNION, la vraie, qui finisse un jour par l’emporter !


Il est temps que nous prenions conscience de notre inconscience  comme dit Pierre Rabhi : tant que l’être humain lui-même ne s’est pas mis en chantier comme le premier maillon à partir duquel il peut provoquer le changement du monde... on va perdre son temps

La planète et tous les êtres vivants remercient les jeunes qui ont voté pour une Europe verte  ...                        


CLIC sur l’image

parabole de la grenouille (CLIC)

UNION DE PRIÈRE

avec nos frères musulmans pour l’Aïd el-Kébir le mercredi 5 juin qui termine le jeûne du Ramadan 2019

Pourquoi ?


Cette fête commémore l’épreuve d’Abraham ;

Dieu lui avait demandé de sacrifier Ismaël, le fils ainé qu’il avait eu avec Adar, sa servante  (tandis que le Judaïsme désigne Isaac, le fils de Sarah, fruit de la promesse divine) ;

mais au moment de passer à l’acte, l’archange Gabriel arrête son bras : au lieu de tuer son fils, il lui donne un mouton à sacrifier  d’où le sacrifice rituel du mouton par les musulmans, chaque année, à la fin du jeüne purificateur du Ramadan (selon le rituel halal  : l’animal est vidé de son sang  comme dans la procédure cascher mais sans l’approbation du Beth din, tribunal juif)

Que pouvons-nous retenir de cette épisode biblique ?

Le mot sacrifice est piégé parce qu'il véhicule un lot de tristesse et de malheur


"sacrifice" = "rendre sacré" … et qui a-t-il de plus sacré que la vie !


mais peut-on se formaliser de ce sacrifice rituel  quand nous avons rendu sacrées des choses qui ne le sont pas (l’argent, la célébrité, le pouvoir…) ?


Ce serait aussi oublier que le message du sacrifice du Christ

n’est pas (que) sa mort sur la croix mais sa résurrection !

et que par son incarnation,  Dieu a rendu l’être humain sacré

... pour ne faire un jour plus qu’UN avec lui.

que celui qui n’a jamais fait de barbecue leur jette la première pierre

MERCI (et pardon) aux talentueux humoristes auxquels j’emprunte les dessins qui ne sont pas responsables des textes des bulles et à tous ceux qui relaient ce Clin Dieu


pour s’inscrire ou se désinscrire :clindieu.com@gmail.com

CLIC sur la chaine humaine pour revoir le CLINDIEU précédent .