« Carpe diem » n'est pas une incitation à jouir du moment présent sans contrainte ni reserve. et  saint Augustin ne t'invite pas non plus à faire n'importe quoi quand il dit :

AIME et fais ce que tu veux...

Une société qui met l’accent sur le fais ce que tu veux,  oublie que cette liberté ne peut être pleinement satisfaisante sans d’abord vivre ce "AIME".

Nous sommes faits pour l’amour, le vrai;  c'est l’unité, la communion et le don de soi qui apportent la joie. Alors et alors seulement, tu peux faire ce que tu veux si tu es  animé par l’authentique Amour et donc :

Si tu te tais,  tais-toi par amour ;

si tu parles, parle par amour ;

Donner une fessée à son enfant ne saurait être un geste éducatif même s'il s'agit d'une gifle qui ne dévisse pas la tête ou une tape sur la partie la plus charnue de la fesse... la violence n'est jamais une bonne réponse !

Mais ce n'est pas tant ce droit de corriger, que de battre ses enfants pour les élever (que les parents s'attribuaient traditionnellement) qu'il faut combattre quand on sait que 2 enfants meurent chaque  jour de maltraitance, sous les coups.


Alors Pierre s'approche de Jésus pour lui demander: “Seigneur, lorsque mon frère commettra des fautes contre moi, combien de fois dois-je lui pardonner? Jusqu'à sept fois ?” Jésus lui répondit: “Je ne te dis pas jusqu'à sept fois, mais jusqu'à soixante-dix fois  sept fois »

(le chiffre 7 est souvent considéré comme un « chiffre magique » ou sacré ; Sept jours de la semaine, le septième est celui du shabbat où le créateur se reposa, sept couleurs de l'arc-en-ciel.une année sabbatique revient tous les sept ans, etc...).

Faut-il laisser dire ou répondre à tout, même aux haineux, aux intégristes , aux gens de mauvaise foi ?  Beaucoup d’énergie dépensée pour rien souvent, sans faire avancer d’un pouce l’interlocuteur et même, au contraire,  le conforter dans son opposition ...

mais

.

On parle de déchristianisation et les persécutions ne sont pas anodines ; allons-nous faire silence ? raser les murs ? nous enfermer dans la peur ?



Quand bien même la morale biblique a du composer avec de nouvelles idées qui s'appuient sur le droit et sur la science, le lien entre morale et religion n'a pas été rompu dans la conscience universelle.

Et le message de fraternité est  commun à beaucoup de religions ; Beaucoup de communistes et beaucoup d'agnostiques sont ainsi




Aucune persécution n’a jamais pu faire taire les chrétiens ... quand on les faisait taire, d’autres surgissaient.

À partir de 1923, une persécution religieuse se déchaîna sur toutes les confessions religieuses en URSS. Bravant le danger d'être arrêtés et exécutés, des prêtres continuèrent à célébrer la messe clandestinement et les babouchkas

Marx n'a rien inventé, dixit le pape François. Les communistes ont volé notre drapeau, le drapeau de la pauvreté est chrétien


La mesure de l'amour est d'aimer sans mesure :  le pardon échappe à toute comptabilité s'il vient du fond du cœur.


Ces justiciers, auto-proclamés, nous consolent-ils de nos propres frustrations en laissant notre colère se libérer à travers la leur ?  N'y a-t-il pas une certaine jouissance à se venger même par procuration ?  Marre de pleurer sur le sort des victimes mais... les victimes, qui se vengent, ne deviennent-elles pas à leur tour des bourreaux ?

.

Pardonner ne veut pas dire nier l’offense ou l'oublier.

Pardonner peut être compliqué surtout si la personne en cause ne se sent pas concernée mais dans ce cas, la démarche du pardon reste la tienne, si elle n'est pas la sienne

Qui est le plus heureux ? celui qui pardonne ou celui auquel on accorde son pardon ? Pour l'un du soulagement et l'autre un poids à porter.


Pardonner à l'autre c'est lui dire : tu vaux mieux que tes actes ! Paul Ricoeur




chrétiens sans le savoir comme Monsieur Jourdain faisait de la prose !*

C'est le message des Béatitudes que nous avons à  transmettre pour instaurer le dialogue en attendant de partager ce trésor commun.

Seulement voilà : nous possèdons tous une réaction biologique/instinctive face à l'injustice. ...  c'est notre amygdale qui s'active (pas celle de la gorge, mais plutôt la partie primitive de notre cerveau qui gère la peur et la colère.)

Notre première réaction est donc celle d'une colère à ne pas refouler si elle est légitime mais à maitriser, car, nous le savons : colère et violence s’alimentent l’une l’autre.

On a rarement le réflexe de la non-violence et du mépris...cela demande un certain travail sur soi-même...

Vengeance à la une sur nos écrans

La vengeance reste l'inépuisable ressort  qui a irrigué les polars et les westerns. Les films gangrénés par la violence qui traitent de la vengeance ne se comptent plus...et ce thème n'est pas prêt d'être épuisé. Ce n'est même plus un truc de mecs.  Les femmes aussi y règlent leurs comptes en vengeresses redoutables, amoureuses bafouées ou justicières des grandes causes...

Ces films comme beaucoup de jeux videos sont-ils cathartiques* ou nous entrainent-ils dans une banalisation d'une violence de plus en plus exacerbée par la technique ?  Les vannes d'une hyper violence sont ouvertes et se répandent désormais dans des déluges d'hémoglobine...

En tout cas, on peut interroger la violence au cinéma comme  une réflexion sur l'état d'un monde en colère ... Le désir de vengeance est une chose abominable.  

.



Dans la vraie vie, la  vengeance ne fournit pas, comme on pourrait le croire,  son lot de soulagement. Elle ne déclenche que de l’amertume et un nouveau cycle de représailles dans une spirale qu'il est difficile d'enrayer

C’est notre capacité à pardonner en nous délestant du poids de la rancœur et du désir de vengeance qui nous permet de poursuivre notre route …

Notre Père ...Pardonne-nous nos offenses comme nous pardonnons à ceux qui nous ont offensé ..

Carpe diem

Cueille le jour présent sans te soucier du lendemain

Horace

Laisse les racines de l'amour pousser en toi, car de ces racines ne peuvent fleurir que de bonnes choses.

L’Amour prend patience;

l’Amour rend service;  

l’Amour ne jalouse pas;

ne se vante pas,

ne se gonfle pas d’orgueil;

il ne fait rien d’inconvenant ;

il ne cherche pas son intérêt ;

il ne s’emporte pas ;

il n’entretient pas de rancune ;

il ne se réjouit pas de ce qui est injuste, mais il trouve sa joie dans ce qui est vrai ;

il supporte tout, il fait confiance en tout, il espère tout, il endure tout.»

(Corinthiens 13, 4-7)

N’a-t-elle pas le diable sur le bout de la langue cette langue de vipère qui ne peut s’empêcher de siffler et de persiffler pour faire mal … mépris ? méchanté gratuite ? jalousie ?  


Mais rabaisser quelqu'un n'a jamais fait grandir personne ;  on devrait persuader ceux qui tiennent des propos malveillants que c'est à eux qu'ils font le plus de tort. Même la liberté d'expression

En plus de la calomnie par le biais de fake news pour discréditer quelqu’un, la médisance a la voie libre dans les réseaux sociaux, en dévoyant l'impertinence de ceux qui cherchent plus à faire rire qu'à critiquer.

Il y a une auto-censure qui s'appelle le respect.  

La sagesse voudrait que nous ne cherchions pas le rapport de forces mais toujours ce que nous avons en commun pour qu'un échange soit possible.

a ses limites  : toute incitation à la haine, à la discrimination,  à la violence ou à la ségrégation... est sanstionnée par la Loi.

La médisance tue trois personnes : celle qui la profère, celle qui l’écoute et celle dont on parle. Talmud

Parole de mise en garde ?  Quand Jésus entra dans Jérusalem, ses disciples avaient repris ce jour là (celui des Rameaux) un psaume qui l'accueillait comme le Messie libérateur. Les pharisiens craignaient que ce faux espoir ne suscitent une révolte contre les romains qui mettrait tous les juifs en danger.

Ils voulaient donc que les disciples se taisent. Alors Jésus  regarda Jérusalem et se lamenta sur elle  : Tes ennemis ne te laisseront pas pierre sur pierre ; les pierres ont, en effet, crié 70 ans plus tard et les premiers chrétiens ont pu voir dans la destruction du Temple de Jérusalem par les romains, la réalisation de cette parole.

Pas question de se taire ?!

(les mamies russes) ne laissèrent jamais le feu de l'Evangile s'éteindre quand le communisme se réappropria le message judeo-chrétien  ...

*Ce qui a été réprimé veut se libérer et manifeste le besoin de s'exprimer : c'est la catharsis ; un spectacle cathartique peut nous libérer de nos mauvais penchants qu'il met en scène ; on se purge ainsi de ses passions selon Aristote

La vraie autorité, celle qui est légitimement reconnue, n'a pas besoin d'avoir recours à la contrainte physique.


La France a été épinglée par le Conseil de l'Europe pour ne pas avoir encore interdit clairement toutes les formes de châtiments corporels sur les enfants, comme la fessée, contrairement à une majorité de ses voisins.

Correction fraternelle

Les paroles de Jésus sont néanmoins très claires : Si ton frère a commis un péché, va lui parler seul à seul et montre lui sa faute. S’il t’écoute tu auras gagné ton frère ; mais il s'agit d'un frère qui corrige ou reprend son frère qu’il aime et qui doit rester un acte de bienveillance


C'est ce que font les prêtres pour aider ceux qui s’égarent  quand ils reçoivent nos confessions avant de nous accorder ce pardon (qu'ils ont reçu la grâce de donner au nom du christ) pour nous remettre dans le droit chemin

Pour beaucoup, nous sommes peut-être la seule page d’Évangile qu’ils liront… d'où notre responsabilité d'être"cohérents


si tu pardonnes, pardonne par amour.


Catholique se traduit par universel ... Dieu pour tous ! à nous, chrétiens de témoigner que le Dieu auquel nous croyons n'est pas le dieu auquel les non-chrétiens ne croient pas.

Etre catholique, cela veut dire n’avoir pas de frontières, ne rien posséder, ne rien monopoliser, devenir "don" à l’égard de toute créature Maurice Zundel

dans le respect des gestes barrières , bien sûr

Si tu corriges, corrige par amour  

Mais nous devons l'entendre aujourd'hui comme une parole d’espérance;  car  Jésus réssuscité, la pierre que les bâtisseurs ont rejetée, est devenue la principale, celle de l’angle, sur laquelle la construction (de notre vie) repose. La pierre d'angle est essentielle ; c'est ce qui tient tout l'ensemble. Chaque fois que nous cessons de l'écouter, nous crucifions Jésus à nouveau.


S'ils se taisent, les pierres crieront...


et c'est ce qui est, heureusement, essentiel pour l'enfant propulsé dans une famille recomposée ou né en dehors du mariage ou d'une conception  naturelle .

Mai  ... le mois des manifs !

Le mois de Mai est consacré à Marie; pourquoi ce culte à Marie ? parce que le Salut du Monde à commencer par le "je te salue Marie" (comblée degrâces, le Seigneur est avec toi...)" de l'ange Gabriel...

Merci Marie d'avoir dit : OUI

Un chrétien qui ne perçoit pas la Vierge Marie comme une mère est un orphelin. Pape François

mais ... MAI,  le mois de MARIE !

Hors de l'Eglise, point de salut  ne peut donc vouloir dire catho ou rien ... car ceux qui n'ont pas le même culte ou  qui se sont éloignés de la religion, ne se sont pas forcément coupés de Dieu ; ils L'ont peut-être même rencontré, s'ils l'ont accueilli, à travers celui qui avait soif, faim, qui était en prison, malade,  nu....

Si Dieu nous parle surtout dans l’Ecriture Sainte et à travers les pasteurs qui nous guident , Il parle aussi  à tout un chacun, à travers ses parents, ses amis, à travers les événements de sa vie,  à travers la nature...


Le père, n'est plus le seul dépositaire de l'autorité au sein de la famille. cette autorité dite parentale appartient aux deux parents jusqu'à la majorité ou l'émancipation de l'enfant.


Elle est retirée au parent qui manque à ses devoirs qui est de protéger, d'entretenir et d'assurer l'éducation de son enfant, ce qui demande beaucoup d'amour.

Cantique des créatures (derniers vers)  de Saint François d'Assise

Loué sois-tu, mon Seigneur, pour notre sœur la Mort corporelle

à qui nul homme vivant ne peut échapper.

Malheur à ceux qui meurent en péché mortel ;

heureux ceux qu’elle surprendra faisant ta volonté,

car la seconde mort ne pourra leur nuire.

.

«Une civilisation qui légalise l’euthanasie perd tout droit au respect»

Houellebecq n’hésita pas, en 2019, à ajouter une bénédiction au cantique de saint François d’Assise

« Bénie sois-tu, sœur Morphine ».

(Publication inspirée par des articles du Figaro et d'Aleteia de Sébastien Liautaud)

Préférez-vous qu’on vous aide à mourir ou passer le restant de vos jours dans des souffrances épouvantables ? »

.

La question est elle-même un slogan publicitaire caché, qui entend créer un besoin là où il n’y en a pas : répondre, c’est déjà dire « oui ».

.

Premièrement, personne n’a envie de mourir. Deuxièmement, personne n’a envie de souffrir. Troisièmement, on peut éliminer la souffrance physique." ...



Si notre personne est digne de respect… quand est-il de notre corps ?  j’en suis propriétaire, j’en fais ce que je veux … comme d’un objet donc ? c’est là qu'une réflexion éthique s'impose ...




Tandis que les soignants se débattent avec la pandémie dans un système hospitalier épuisé, des militants réclament que l'euthanasie soit légalisée (alors qu'en France, la Limitation et Arrêt de Thérapeutiques Actives est déjà réglementée par la loi Leonetti (LATA; du 22 avril 2005 relative au droit des malades et à la fin de vie.)

La Bible ne sépare pas le corps et l’esprit ; du berceau au linceul, le corps de l' homme est le temple de l'Esprit et la religion doit s’occuper à la fois du ciel et de la terre, disait Martin Luther King :… Toute religion qui fait profession de s’occuper de l’âme des hommes sans s’occuper des taudis auxquels ils sont condamnés, des conditions économiques qui les étranglent et des conditions sociales qui les mutilent est une religion aussi stérile que poussière.

en attendant, ne fais pas à autrui ce que tu ne voudrais pas qu'on te fasse

Par la mère apprenant que son fils est guéri,

Par l'oiseau rappelant l'oiseau tombé du nid,

Par l'herbe qui a soif et recueille l'ondée,

Par le baiser perdu, par l'amour redonné,

Et par le mendiant retrouvant sa monnaie:

Je vous salue Marie.

Francis Jammes

aux allergiques du chapelet,

Mère Teresa répondait simplement  :

PAS DE MARIE,

PAS DE JESUS ...

Mais pas de manifs pour proclamer la Bonne Nouvelle,  pas de catho pride pour témoigner de notre fierté d'être chrétien . La nouvelle évangélisation n'a jamais été autant  le fait de tous les laïcs baptisés  car c'est d'abord dans notre vie quotidienne, dans notre travail, dans notre entourage, accompagnés spirituellement par les prêtres et les religieux, que nous aurons à témoigner de notre foi c'est à dire de notre espérance contre toute espérance



un grand merci (et pardon) aux talentueux humoristes auxquels j’emprunte les dessins ( qui ne sont pas responsables des textes des bulles du clin dieu )   Danielle Haddad

pour s’inscrire ou se désinscrire :

clindieu.com@gmail.com

ou sur Facebook : Danielle Haddad (Clin Dieu)

*(dans une pièce de Molière, M. Jourdain se réjouit de constater qu'il faisait de la prose sans le avoir quand on ne parlait pas en vers dans une poésie )


La correction fraternelle est une action pour guérir le corps de l'Église, dit le pape Francois : Il y a un trou, là, dans le tissu de l'Église, qu'il faut absolument recoudre. Et il faut le recoudre à la manière de nos mères et de nos grands-mères qui, lorsqu'elles reprisent un vêtement, le font avec beaucoup de délicatesse.

l’Église est porteuse d’un message universel qu’elle a le devoir de transmettre aux hommes et aux femmes  de partout et de tous les temps mais  Il ne faut pas qu’après avoir prêché aux autres, nous soyons ensuite disqualifiés.


voir en mode grand écran