Le premier jour de la fête des pains sans levain, les disciples viennent dire à Jésus :

´ où veux-tu que nous te préparions le repas de la Paque ?  

.

il ne pouvait être question que du Seder, le repas de Pessah avec son rituel  la Haggadah (le repas autour du plateau de Pessah, le pain et le vin partagés, la lecture de l'Histoire : en réponse à la question des enfants :  pourquoi cette nuit est différente des autres ? parce que cette nuit, Dieu libère son peuple                                                       

Dans la Bible, l'Exode raconte comment les Hébreux, ont été délivrés de l'esclavage en Egypte par Moïse (qu'ils ont suivi ensuite dans le désert...) ; depuis, la communauté juive célèbre Pessah, selon les mêmes rites.



Si la fête de Pessah est celle du passage de la nuit à la lumière, de l'esclavage à la liberté, Pâques est non seulement ce passage de la nuit à la lumière, pour les chrétiens, mais le passage définitif de l'esclavage à la liberté dans la victoire de l’amour sur la mort.

Le peuple hébreu s'était installé en Egypte grâce à Joseph (le plus jeune fils de Jacob dont la saga est un beau témoignage du pardon) pour fuir la famine et il cohabitera pendant plusieurs siècles avec les égyptiens jusqu'à ce que les autorités égyptiennes s'inquiètent de l'accroissement exponentiel des hébreux (reduits à l'escavage pour la construction des pyramides)   Pour prévenir une éventuelle insurrection, Pharaon va ordonner  un infanticide. Mais une mère essaie de soustraire son bébé à l'horrible décret et confie son fils au fleuve Nil sous la protection divine. Ce panier d'osier et l'enfant qu'il cache est récupéré par la fille de Pharaon qui l'élèvera à la cour comme son propre fils  (en égyptien fils se traduit par Moïse)


En apprenant ses origines, à l'âge adulte, Moïse se révolte contre les mauvaix traitements infligés à ses "frères" hébreux et sera contraint de fuir le pays après avoir tuer un contremaître qui s'en prenait à l'un d'entre eux.

Il trouve refuge chez Jethro, épouse une de ses filles, Sephora, et mène la vie de berger ... jusqu'au jour où Dieu se manifeste sour la forme d'une  buisson ardent (qui brûle sans se consumer) ;  Il l'envoie en mission pour sortir les hébreux d'Egypte et les conduire sur le Terre Promise, le pays de Canaan.

Moïse se rend en Egypte, et là, assisté de son frère Aaron, il demande à Pharaon de laisser les hébreux partir du pays.


S'ensuivent les dix plaies d'Egypte avant d'obtenir l'aval de Pharaon...puis le miracle de la mer Rouge... rendue célèbre dans des films/épopées comme les Dix Commandements.

Une fois sortis d'Egypte, les hébreux n'en étaient encore qu'au début de leur difficile périple qui devait éprouver leur foi en l'Eternel ; ils reçoivent les fondamentaux de notre vie sociale (les Tables de la Loi) et construisent la fameuse  arche alliance qui en a fait fantasmer beaucoup ...

"...Alors le Seigneur dit : descends Moise en bas sur le chemin de la terre d'Egypte ; Dis à tous les pharaons de Laisser mon peuple partir !..."

La Pâque de la Nouvelle Alliance, célèbre donc aussi, dans sa liturgie, la libération de l’esclavage en Égypte du peuple hébreu à l’image de notre libération spirituelle du monde du péché acquise par la mort et la résurrection de Yeshoua Ha Mashiah (Jésus-Christ), le matin de Pâques.

Ils persévéraient dans l’enseignement des apôtres, dans la communion fraternelle, dans la fraction du pain, et dans les prières ». Actes 2:42 «


Se souvenir est un devoir chaque fois qu'il a été porté atteinte aux droits de l'homme et qu'un génocide a planifié l'élimination de victimes, considérées comme des sous-hommes ( déportations massives, nettoyages ethniques...

La mémoire, c’est elle qui nous construit, c’est grâce à elle que nous apprenons. C’est dans la mémoire qu’est notre rédemption.  Estelle Laughlin, survivante de l’holocauste

Sans reconnaissance, il est impossible de réparer les injustices.


Le Seder ou la Cène  ?

Avec Paul le culte évolua mais les chrétiens du premier siècle continuèrent de fréquenter les synagogues et de célébrer le shabbat

C'est le matin de Pâques,  celui de la Résurrection, qui est le summum de  la Fête pascale, mais l'évènement que nous commémorons à chaque messe, c'est bien la Cène, ce repas pascal du jeudi saint, pendant lequel Jésus s'est offert en  sacrifice  et nous a demandé


C'est pourquoi, toute religion implique une mobilisation permanente de la mémoire collective : la promesse faite au peuple élu, le message et la résurrection de Jésus de Nazareth, l'expérience du Bouddha, le parcours de Mahomet, etc ...


Sans transmission, comment ceux qui ne l'ont pas reçue en héritage pourraient lui être fidèles ?(même si par tradition ils se disent chrétiens ou d'une autre confession) ... l'ignorance s'est installée.

.

FAIRE  MÉMOIRE...

Nous mettons sans cesse notre mémoire à contribution ; c'est elle qui archive nos souvenirs et les retrouve au besoin. Notre cerveau contient une véritable boite noire remplie d'images, de sons, d'odeurs....

*La mémoire épisodique se souvient des évènements, des noms, des dates et des lieux qui nous sont propres ; très liée au contexte affectif

La mémoire sémantique concerne les concepts, le sens des mots et des symboles et la mémoire lexicale qui concerne la forme des mots, sa prononciation, regroupées sous le terme "mémoire verbale".

La mémoire procédurale correspond au savoir-faire. pour des opérations complexes souvent motrices (comme conduire une voiture, faire du vélo ... ) dans l'apprentissage du "par coeur".

La mémoire déclarative : celle du savoir dire pour évoquer de façon consciente des souvenirs sous la forme de mots


Sans parler des maladies redoutées comme l'Alzeimer, on a mis longtemps les pertes de mémoires sur le compte de la vieillesse ;


mémoire peut-être synonyme de rancune : un animal n'oublierait jamais le visage de celui qui lui fait du mal...Il pourrait même se venger bien plus tard. Il suffit de relire l'histoire de "la mule du Pape "d'Alphonse Daudet pour s'en persuader

Si les éléphants  bénéficient   d'une excellente mémoire ...

selon un mythe populaire , le poisson rouge n’aurait qu'une mémoire de quelques secondes .. le temps de faire le tour de son bocal Surement pour nous déculpabiliser de le faire tourner en rond toute sa courte vie.

une mémoire juste bonne pour les rererediffusions TV

Oublier ou se souvenir ?

Si avec l'âge, nos capacités cérébrales ralentissent et si les nouvelles acquisitions sont plus difficiles, c'est souvent parce que  la mémoire est moins fréquemment sollicitée

Si, pour bien fonctionner le corps a besoin de gymnastique le plus lontemps possible, la mémoire se cultive...

on sait à présent,  que notre capital de neurones est important et tellement  sous employé que nous pouvons aller au terme de notre existence sans en souffrir


Pourquoi ne pas oublier ?

faire son deuil, c'est  accepter, ce n'est pas oublier,

faire mémoire, c'est ne pas accepter  l'oubli pour ne pas que se reproduise l'inacceptable ...

Il ne faut pas oublier tout ce qui est utile à l'apprentissage, l'éducation,  et en matière de religion, assurer la continuité des témoignages pour transmettre, de génération en génération, la révélation d'une vérité, la promesse d'un accomplissement à venir, le chemin d'une sagesse...  

Et c’est là, la première utilité de notre mémoire : construire son identité.

Notre mémoire est essentielle dans la mesure où elle est associée à la conscience et donne du sens à la vie.                                 La mémoire est la sentinelle de l'Esprit Shakespeare

Quelle différence entre la PAQUE juive, PESSAH,

et les PAQUES chrétiennes ?

d'en faire mémoire en promettant sa présence à chaque partage du pain et du vin (eucharistie)

Cette année 2021, Pessa’h sera célébrée du 27 mars au 4 avril... et Pâques : le dimanche 4 avril

Joyeuses fêtes de Pessah à nos frères juifs et tous nos vœux de bonne santé.

Si les nouvelles générations ne doivent pas être blâmées pour les actes de leurs pères... …il faut prendre toutes les mesures éducatives permettant de prévenir la répétition ou la négation des événements dévastateurs ayant marqué ce siècle, à savoir l’Holocauste, les génocides et autres crimes contre l’humanité, les épurations ethniques, les violations massives des droits de l’homme et des valeurs fondamentales auxquelles le Conseil de l’Europe est particulièrement attaché.

Comité des Ministres du Conseil de l’Europe7

Les neurosciences nous ont appris que nous disposions d'une mémoire : sensorielle,  à court terme et à long terme. avec des infos stockées dans plusieurs espaces différents *  où sont rangés tous ces souvenirs qui contribuent à notre identité.

C'est le cas de ces amnésies traumatiques  que les psychiatres  rencontrent chez les victimes d'inceste et de viol dont le cerveau a mis en place cette sorte de mécanisme de sauvegarde   ..

Beaucoup d'oublis sont souvent associés à des événements  désagréables ou porteurs de stress que l'on a enfoui dans une sorte de grenier mais qui peuvent résurgir .

Mais, d'une façon générale, notre cerveau  élimine tout ce qui peut l'encombrer inutilement ou lorsque l'information n'a pas subi le traitement approprié car la mémorisation dépend aussi de la qualité avec laquelle on a étiqueté ce souvenir, comme le manque de concentration par exemple

La loi de 1905 n'est donc pas antireligieuse

mais le restera-t-elle avec la loi contre le séparatisme qui se prépare face aux tensions liées à l'islamisme ?...


               


Qu'est-ce qu'un martyr sinon quelqu'un(e) qui porte témoignage (traduction du grec ancien μάρτυς)

Difficile même pour certains de situer  l'époque où Jésus Christ a vécu ..  alors qu'ils utilisent l'année de sa naissance tous les jours dans leur courrier, leurs chèques  etc. !

Il n'y a pas bien sûr ni Bible, ni Coran, dans ces foyers où la culture religieuse est absente, sans qu'elle soit voulue par de l'athéisme ..

Le réouverture des lieux de culte et plus particulièrement des églises ne pouvait qu'être souvent mal reçue dans le cadre de cette crise sanitaire qui maintenait fermés tant d'autres lieux ... à cause de cette laïcité mal comprise qui mettrait volontiers la spiritualité et la religion en confinement illimité.


Beaucoup  ne connaissent pas la signification de fêtes qui continuent pourtant d'être commémorées parce qu’elles sont l'occasion de traditions culinaires ou offrent un congé (comme Pâques, Ascension, Pentecôte, etc), et pas grand chose des grands personnages bibliques s'ils n'ont pas été les vedettes d'un grand film

La laïcité est la garantie de la liberté religieuse en France, et non celle ne pas croire en Dieu, contrairement à une idée fausse qui circule ; elle veut seulement protéger tout élève, tout citoyen ou citoyenne, de toute sujétion et prosélytisme (y compris par rapport à sa communauté d’origine)  dans le cadre scolaire et lieux publiques

les évêques s'inquiètent pour "la liberté de culte, d'association, d'enseignement, et même la liberté d'opinion malmenée par une police de la pensée qui s'installe de plus en plus dans l'espace commun"

Si la communauté des croyants fait mémoire : ce n'est pas par nostalgie, ce n'est pas pour espérer quelque chose après la mort mais bien pour rencontrer ce Quelqu'un déjà présent dans nos vies, qui nous apprend à aimer et qui nous attend.

POURQUOI FAIRE MÉMOIRE ?...

Cependant, si la mémoire collective est essentielle à la construction identitaire d’une société,  elle n'est pas infaillible ni exhaustive  comme la mémoire individuelle ; des traductions erronées peuvent la transformer...ou des erreurs de transmissions...

Nos fêtes chrétiennes (lundi de Pâques, Ascension, lundi de

Pentecôte, Assomption, Toussaint, Noël) qui continuent d'être des jours chômés,  rappellent  en France, l'impact du Christianisme dans la construction de notre civilisation ; même quand elles sont devenues laïques pour certains en s'associant, comme Noël ou Pâques, à une opération  commerciale,

Mais, tout au long de la Bible, des fêtes font mémoire de  l'action de Dieu pour son peuple.

Mais sans cette volonté de faire mémoire, les événements traumatiques pour la collectivité pourraient subir le même sort que les événements traumatiques pour l’individu : la mémoire peut les  édulcorer, voire les gommer totalement ..

Pourquoi les fouilles ? Pourquoi le travail de fourmi des archéologues ? Pourquoi connaître le passé?


Est-ce vouloir s’en libérer comme dit Raymond Aron

ou est-ce prévoir l’avenir, car les événements de ce monde ont en tout temps des liens aux temps qui les ont précédés. Créés par les hommes animés des mêmes passions, ces événements doivent nécessairement avoir les mêmes résultats, comme dit Machiavel

.

Connaître le Passé , c’est honorer ce qui a servi de brique pour construire notre présent et le transmettre.


D’où l’attraction pour les musées et leur mémoire explicite et palpable, d’où l’engouement des archéologues qui se sont de plus en plus spécialisés face à une tâche passionnante assistée désormais par des outils scientifiques.

.

Dans la mémoire historique , on ne commémore pas tout et n'importe quoi  mais tout ce qui peut nous éviter de  répéter des erreurs ou des actes qui ont marqué notre histoire humaine ou personnelle.


Tu peux être laïc ET laïque, fidèle et citoyen

("tu es poussière et tu retourneras à la poussière"  Le mercredi des Cendres marque le début du Carême dans le christianisme ; avec les  cendres des rameaux de l'année précédente,  le prêtre  trace une croix sur le front des fidèles en signe de la fragilité de l’homme, mais aussi de l’espérance en la miséricorde divine)


clic sur l'image: video de Pessah raconté aux enfants