L'amour est l'escalier qui mène au ciel, la foi en est le garde-fou.

.

Nous traversons tous de véritables tempêtes émotionnelles ... Elles nous ont d'autant plus perturber quand nous n'étions encore que des enfants sans être toujours justifiées par de vrais drames;  mais elles se traduisaient comme telles dans nos coeurs,  alors incapables d'analyser  la situation ou de prendre du recul pour se calmer.

.

.

Si nous vieillissons avec nos peurs, nos frustrations, nos angoisses ou nos colères, notre cerveau  sécrète des molécules de stress très toxiques qui nous inhibent et nous empêchent de grandir et d'être heureux.

.


Méfions nous des faux amis  

.

si les premières gorgées d’alcool libérent de la dopamine  (ce neuromédiateur du plaisir !), c'est pour mieux nous pièger par l’euphorie qu’il provoque ; c’est justement cette sensation de bien-être éphémère qui nous fait croire  qu'on peut noyer ses problèmes ou ses chagrins dans l'alcool... mais ils savent nager alors que l'on se noit

Chaque fois qu’un regard bienveillant est posé sur un enfant ou qu’il reçoit des caresses, des sourires, de la tendresse, son organisme sécrète de l’ocytocine ; cette hormone est non seulement le meilleur des anxiolytiques mais elle secrète d'autres molécules qui favorisent la confiance en soi et le bien être (endorphines, sérotonine, dopamine)


Pour les adultes qui ne sont encore que de grands enfants ; si la confiance en soi ne remplace pas la compétence quoi de mieux que cette bienveillance pour faire taire cette petite voix intérieure qui dit, dans les moments difficiles : Je n’y arriverai pas, je vais avoir mal, les autres sont meilleurs que moi, ce n’est pas mon jour, etc ....."


et que son plus beau cadeau soit la PAIX  !


mais avant d’être extérieure, la PAIX est intérieure ... elle n’est pas seulement  absence de guerre ; il t'appartient  de l'espérer et de la vivre si tu es en harmonie avec toi-même, avec ton prochain, avec la nature et donc avec ce mystère divin qui est Tout en tout.

.


et pourtant l'espérance de vie progresse ...


La foi à l'épreuve du doute


                           N’ayez pas peur ! Je suis toujours avec vous ...

cette Présence indicible  que les cathos vont chercher dans l'eucharistie (*), renouvelle cette confiance qui nous aide  à affronter les épreuves mais l'Esprit souffle et vivifie partout où nous Le prions.

(* en communion avec le Christ en consommant l'hostie ou par le coeur et l’esprit, comme nous y invitait saint François de Sales)

L'affirmation Christ est ressuscité  des premiers chrétiens a remplacé la salutation hébraïque shalom (qui signifie « paix »), de même Maranatha est devenue la salutation courante des chrétiens opprimés.

Traduire l'araméen Maranatha par  Viens Seigneur  ou  le Seigneur vient ,  c'est proclamer que Jésus est toujours vivant !

En attendant que la paix soit véritablement et définitivement établie par le Messie quand Il reviendra, nous devons combattre les puissances du mal, déchaînées comme jamais, extérieures et intérieures.


la vie, disait Mère Teresa,  

comme un défi à relever,

un bonheur à mériter,

une aventure à tenter...

la paix soit avec vous...

Si Jésus, dit le Christ, le Prince de la Paix,  a vécu une vie d’homme,  son message et sa vie ont fait voir en lui plus qu’un homme et sa liberté de ton interpelle encore aujourd’hui.

.

Ni gourou, ni megalo, il a refusé le pouvoir et  ses paroles de miséricorde furent toujours accompagnées de nombreuses guérisons et de signes extraordinaires...

.

Mais sans l’ultime miracle de sa Résurrection, comment ses disciples, froussards et si peu perspicaces, auraient-ils trouver, tout à coup, l’audace de l’annoncer alors qu’ils risquaient la torture et une mort certaine ?


Chaque religion croit détenir la vérité ; pour le chrétien Jésus est le chemin, la vérité et la vie ! cela relève de la confiance que les vilains petits canards que nous sommes accordent à Sa Parole mais ne doit pas les empêcher de se poser des questions (elles participent souvent à un nouvel élan pour leur quête contrairement à l'apathie de l'indifférence)

l'espérance d'une joie est presque égale à la joie

La crise que traverse actuellement  l'Eglise catholique et l'institution cléricale ébranlée par des scandales, confortent  ceux qui, par indifférence le plus souvent,  s'étaient déjà éloignés de l'Église  et met les fidèles à l'épreuve du doute.

Plus l'attente a été forte vis-vis de l’Église, plus la déception est à la mesure de cette attente.

Mais Jésus n'a jamais été indulgent par rapport au scandale des petits (ce qui ne s’applique pas seulement aux enfants)


Notre plus grand ennemi est le découragement ; de lui peut survenir la désespérance et la colère jusqu'à  la détresse absolue… mais rien n'est écrit d'avance et reste à construire.

Tant qu'il ne s'agit pas de résignation, rien pas perdu

Le Paradis perdu ne se trouve pas dans l'alcoolisme (encore moins dans la drogue)  mais dans les vignes du Seigneur ; celles que Jésus compare au Royaume de Dieu et dont ses disciples sont les vignerons... c'est dire si nous ne devons pas rester passifs et précipiter le retour du Messie en travaillant à la récolte.

Ce mystère, dit de l’Incarnation, c'est ce que nous venons de fêter à Noël... mais si !


et si une nouvelle année  n’est jamais qu’un nouveau compte à rebours, prend

Je crois que je préférerais toujours le tremblement du doute au faux confort de la certitude. disait  la poétesse Marie Noël .

Croire  en la résurrection ce n'est pas nier la mort,

c'est lutter dès à présent, contre tout ce qui fait mourir ;

même l'idée du jugement dernier ne répond pas à notre besoin de justice si nous l'imaginons d'une manière cynique.

Le dernier mot appartient à Dieu comme dans les Béatitudes :

heureux ou plutôt en marche (pour rester au plus prêt de la traduction de l'araméen) vous les pauvres,

en marche, vous qui pleurez, les persécutés, les artisans de paix...

Dieu est la force qui  relève et  ressuscite .

L’avenir est à construire, il n’est pas écrit d’avance. Personne n'en est exclu  et reste libre de ses choix

Nous pouvons tous remettre un jour  en question ce que nous croyons savoir tellement notre désarroi est grand quand nous sommes confrontés à un drame ou une injustice ; difficile d'accepter que Dieu fasse lever son soleil

sur les méchants et sur les bons, et pleuvoir sur les justes comme

sur les injustes... nous somme tentés par une justice expéditive

La hotte du père Noël ne doit pas faire oublier la crèche ni perdre notre foi dans cette paix qui dépasse toute raison et toute crainte et qui a été promise à notre humanité en construction.

Par sa double nature humaine et divine,  Jésus nous a révélé qui est Dieu et ce que nous sommes :


et du Temps,  nous appelle à ressusciter, dès maintenant, chaque fois que nous reprenons confiance et que nous tentons de nouveau l'aventure de l'amour.


Pourquoi la vie serait-elle sortie de rien pour retourner au néant ? Pourquoi Celui qui en est la source ne nous ressusciterait-il pas après nous avoir fait mourir définitivement à nous-mêmes,  à nos erreurs et à notre faiblesse ?

.

Pourquoi ceux qui continuent d'avoir une place dans nos pensées ne continueraient-ils pas de vivre dans l'éternité de Dieu ?

.

Chaque nuit n'est-elle pas une petite mort dont nous ressuscitons déjà chaque matin ?



Après la  naissance d'Ismaël, Sarah accoucha pourtant d'Isaac, l'héritier de la Promesse, et Abraham devint père d’un grand nombre de nations.

La Foi n'est pas certitude, elle est espérance...    

L'Espérance est une attitude qui nous vient d’Abraham et que Moïse a codifiée ; cette foi, Abraham (comme Moïse) l'a conservée pendant tout son exode dans le désert. Il avait entendu Dieu lui dire  Lève les yeux au ciel et dénombre les étoiles si tu peux ... en ajoutant : telle sera ta descendance.


Peut-on perdre la foi comme on perd ses clés ?

peut-on perdre cette assurance, cette confiance fondamentale  de se savoir béni et porté par l'Amour divin , sans regretter d'avoir égaré la clé du paradis ?

Mais si tu te réveilles un matin en face d'un extra-terrestre… rendors toi, ce n’est pas encore la résurrection, ce n’est peut-être qu'un mauvais rêve...




qu'elle apporte

lESPOIR à ceux qui l’ont perdu,

l’AMOUR à ceux qui ne l’ont pas encore trouvé,

la JOIE à tous ceux qui pleurent,

et la PAIX pour tous et partout dans le monde

Parce que chaque fin, est le début d'un nouveau départ,

que cette nouvelle année

ait un parfum d'éternité ...

des enfants, ses enfants ! froussards, nous aussi, pas toujours perspicaces, non plus, mais dotés de la parole (signe d’une pensée élaborée, dans ce véritable concert cérébral qui crée la conscience quand y règne l’harmonie ) Nous sommes  conçus pour aimer et être aimés.

mais alors pourquoi les plus croyants l'oublient-ils parfois ?

Il ne croyait pas raisonnablement qu'il fut possible à sa bien aimée Sarah, déjà trop vieille, de lui donner un fils. Sarah non plus, qui lui offrit d'avoir un enfant de sa servante...mais espérant contre toute espérance, Abraham resta fidèle à Dieu,  l'Unique réponse à toutes nos questions.

Si nous avançons dans la nuit en espèrant voir se lever la lumière du Christ, nous ne devons pas oublier qu'il nous a dit : je serai avec vous jusqu'à la fin des temps !

lI est bon de savoir que notre cerveau répond au  stress (menaces, chantage, humiliations, voire pire…), en sécrètant de l’adrénaline et du cortisol à des taux trop élevés (et on sait  à présent que le cortisol est un poison qui détruit des neurones dans le cortex préfrontal et dans l’hippocampe).

Pas besoin d'être savant  pour constater que semer des graines de bienveillante favorisent une bonne croissance d’un point de vue neurologique.

Les recherches en neurosciences nous aident donc à comprendre qu'avant de menacer ou de punir l'enfant,  il a besoin d'être apaiser, c'est à dire, sécuriser, consoler.

FAKE NEWS

Peut-on grandir  sans se poser de questions ? dans la foi, les questions sont plus importantes que les réponses et le croyant ne peut dire je sais mais seulement je crois quand il adhère à un dogme ;

Notre foi avance, à tatons,  dans la brume de nos vies ; mais l'Eternel qui est au-dessus de l'Histoire  

"...si quelqu'un scandalisait un de ces petits qui croient en moi, il vaudrait mieux pour lui qu'on suspendît à son cou une meule de moulin, et qu'on le jetât au fond de la mer." (Matthieu 18:6)


Ne soyez en scandale ni aux Grecs, ni aux Juifs, ni à l'Eglise de Dieu,…(Corinthiens 10:32 )

Je ne suis certain de rien, en un sens je ne sais rien, mais j’ai une confiance aveugle en celui que je cherche.(Xavier Grenet)

Si tu as l'impression d'être coincé dans une boucle temporelle par une crise sanitaire qui n'en finit pas, retiens les repos forcés et  les avantages qu’il y a derrière un masque : tu peux bailler, grimacer, baver,  cacher tes rides …et surtout redécouvrir  l'autre dans son regard ; des yeux appelés le miroir de l'âme.


à court d'idées pour souhaiter une bonne année à tes proches  ? voici de belles citations ...