MIEUX VAUT PORTER SA CROIX QUE LA TRAÎNER

Devant le non-sens du Mal qui semble si souvent triompher,

qui n’a jamais douté de l’existence de Dieu ou prié ... pour qu’il existe ?


mais peut-on dire :

c'est ma croix

comme d'autres disent

c'est mon karma ?

La réincarnation, à première vue, semble nous accorder plusieurs chances dans des renaissances successives ; mais il faut savoir que le but recherché dans l'hindouisme comme dans le bouddhisme, est de se libérer de ce cycle infernal qui te ramène sans cesse à la case départ ... ou de réussir, par la non-violence envers tous les êtres vivants et une ascèse stricte, à se détacher de tout pour gagner le Nirvana en se fondant dans le cosmos.


Ces intouchables,  Gandhi, qui avait reçu une éducation chrétienne, les désignait comme des fils de Dieu ; même si ellesont été abolies officiellement en 1950 les castes continuent encore de diviser la société indienne...

.

Notre société n'est pas exempte, non plus, de ses parias...  ce sont ses laissés-pour-compte des droits de l'Homme, ses victimes du racisme et de la xénophobie ...

Il faudrait donc se détacher de ce sentiment d'injustice pour ne plus en souffrir quand nous ne sommes pas traités d'une façon équitable et qui fait que  l'esclave se révolte contre son propriétaire, l'ouvrier exploité contre son patron, l'Homme contre son destin quand il est malheureux...

La sagesse indienne s'en console ou l'explique par le Karma : les injustices subies aujourd'hui corrigent celles que tu as commises dans des vies antérieures ...

L' idée de Karma permet ainsi d' être mis au ban de la collectivité,  comme les parias, ou de les mépriser en se sentant exonéré de tout scrupule.

c'est ma croix

dit-on volontiers quand on interprète la croix comme un fardeau à porter dans sa vie …    


mais quand Jésus dit :

qu'il se charge de sa croix et qu'il me suive...


Il ne demande pas de mourir pour lui en devenant un kamikase mais de l'écouter et de vivre en lui faisant confiance ;

s'il faut mourir,  c'est mourir à nous-même


Que servira-t-il à un homme de gagner le monde entier, s'il perd son âme ?

Les juifs attendaient un Messie qui restaurerait le Royaume d'Israël et les libérerait de l'oppression romaine. L'indice de popularité de Jésus était au top ! l'écho de ses miracles le précédait. Même ses apôtres, (les disciples qu'Il avait choisis), pensaient qu'il allait instauré ce Royaume et espéraient même les meilleures places; mais quand Jésus commence à parler de sa mort, rien ne va plus; beaucoup de ses followers l'abandonnent, incapables de mourir à leurs propres idées et à leurs désirs ...

les apôtres si Facebook avait existé...

La croix était alors le plus cruel et le plus humiliant des châtiments. Les romains obligeaient le condamné à porter cet instrument de torture et de mort jusqu'au lieu de son exécution sous les invectives de la foule (comme celle qui insultera ensuite ceux que l'on mènera à la potence  et plus tard les charettes des aristos jusqu'à la guillotine...) mais après la Résurrection du Christ, la Croix est devenue le symbole du pardon  et de l'amour de Dieu !

Aujourd'hui, parce que la croix est souvent devenue un bijou à la mode ou un objet galvaudé, et  que les crucifix sont de plus en plus soustraits à nos regards laïques ou indifférents, Mgr du Falco, (alors évêque de Gap)  a voulu rappeler que Jésus avait souffert pour nous  en exposant une œuvre d’art le représentant sur cette chaise électrique dans la cathédrale.

Sa provocation n'est pas passée inaperçue... avec cette sculpture, il obligeait aussi les visiteurs à ne pas se voiler la face vis à vis de la peine de mort que certains s'apprêteraient à ressortir (même quand on sait qu' elle n'a jamais été"la" solution à la criminalité... )

.

mais Dieu, Lui, ne nous perd pas de vue..

Comme il est touchant, cet instant du film où Don Camillo, après un long silence de Jésus,  s'écroule de fatigue en portant la croix de son ancienne église dans la montagne.

Jésus : Relève-toi, Don Camillo.   Tu vas prendre froid.


Don Camillo : Seigneur, c'est Vous ?  C'est Votre voix ? C'est Vous qui me parlez ?


Jésus : Je n'ai jamais cessé de te parler. Mais tu n'entendais pas parce que tu avais les oreilles bouchées par l'orgueil et la violence. Mais je crois qu'elles viennent d'être débarbouillées

Si Dieu est Dieu, nous n'avons rien à Lui demander qu'Il ne sache déjà mais pour entrer en communication avec Lui, nous devons lui parler  ...(c'est la prière).  Il n’est pas sourd, c'est nous qui le sommes.



c'est ma vie

Le premier commandement nous demande  implicitement de croire en Dieu et décline les trois façons d'aimer : avec  le coeur, la partie corporelle de l’âme, avec l’esprit et avec toute la force de la partie spirituelle



c'est mon karma ...

Nous devons à l'évolution très rapide des techniques d’analyse génétique d'avoir révolutionné les enquêtes policières. L'ADN est devenu un superflic et le passage obligé de chaque investigation.

La moindre parcelle de peau, de sang, de salive, de cheveu... est devenu l'assistante incontournable de la justice

Si la police scientifique, sur la scène d'un crime, semblent endosser, désormais, des combinaisons de cosmonautes, c'est pour ne pas polluer l'endroit et détruire les prélèvements à effectuer.

c'est ma souffrance

Comment croire au Bon Dieu quand le mal nous frappe durement ? Où est -il quand tout va mal ? Il est pendu ici, à cette potence répond Elie Wiesel dans la scène d'un enfant pendu dans la cour d'Auschwitz par les SS...

Croyant ou pas, il ne faut pas prendre Dieu comme "la" solution à tous nos problèmes parce qu' Il ne va pas aplanir notre route pour en supprimer tous les obstacles.

Pour les croyants, Dieu est comme ce chirurgien à qui nous confions notre vie et notre chair et qui va la découper à vif, s'il le faut, parce qu'il sait ce qui est nécessaire pour nous guérir ! Nous lui faisons confiance; telle est la foi



Si la foi implique des renoncements,  Dieu  va vers tous ceux qui souffrent ! Le Christ n'a-t-il pas visité les lépreux pour leur apporter son soutien ? Il faut toujours se méfier d'une lecture des Ecritures qui condamne  ; les Évangiles nous conduisent  vers plus de lumière pour s'épanouir et accéder à la joie.

et je n'en ai qu'une ... Nous ne sommes pas que des bouts de viande et chaque personne est unique, corps et âme ; ce n'est plus seulement la Bible qui le dit, c'est la science qui le confirme avec l'ADN.

Chacun(e) possède un code génétique qui lui  est propre.

Alors que nous sommes soumis à une activité mentale incessante. où se bouscule non stop un flot de pensées torrentielles, il y a un indéniable réconfort à se sentir relié à une source plus grande que soi qui donne un sens  à la vie, ici, maintenant...


dans cette vie là d'abord; on l'appelle alors "conversion"

Les épreuves peuvent nous fragiliser,  nous faire douter de tout parfois, y compris - et surtout - de nous-même; mais nous pouvons aussi nous dire que ce qui ne tue pas, rend plus fort !


Si tu acceptes ce que tu ne peux changer et que tu changes ce que  tu peux, tu apprécies la vie avec un nouveau regard

c'est ma résurrection ..

c'est ma foi

et la foi est un cadeau , mais demandez, et l'on vous donnera; cherchez, et vous trouverez; frappez, et l'on vous ouvrira...

Il ne suffit pas d'être circoncis, baptisé ou d'avoir déclaré qu'Allah est grand pour être converti ; cela implique un changement, une prise de conscience : que le méchant abandonne sa voie, et l’homme d’iniquité ses pensées ; qu’il retourne à l’Eternel, qui aura pitié de lui, à notre Dieu, qui ne se lasse pas de pardonner, dit Isaïe


Le chrétien converti doit se concentrer sur ce que dit Jésus :

Cherchez premièrement le royaume et la justice de Dieu ; et toutes ces choses vous seront données par-dessus ,

mais ce conseil vaut pour toutes les autres confessions...

c'est aussi un pari que nous pouvons faire comme Pascal :

si tu mises sur Dieu et qu'Il n’existe pas, la religion t'aura  quand même aider à  respecter une ethique qui peut contribuer à la construction de notre humanité;  et s'Il existe, c'est la promesse d'un bonheur éternel ...

Si tu paries sur l'inexistence de Dieu, pas la peine de t'encombrer des contraintes de la religion ni même de la morale ; mais s'Il existe... oups ! il se peut que tu aies des comptes à rendre !

et donc pour Pascal, y a pas photo :

Estimons ces deux cas : si tu gagnes, tu gagnes tout; si tu perds, tu ne perds rien. Gage donc que Dieu existe, sans hésiter

C'est par l'épreuve du feu qu'on reconnaît l'or pur.

C'est par les épreuves qu'on reconnaît l'homme de cœur. Sénèque


Il est facile de croire en la protection divine ou de choisir de s'en passer quand tout va bien; mais quand

notre vie nous semble trop difficile, voire injuste  ou pire quand on perd sa famille, ses biens  ... et qu'on risque sa peau, comme tous ces chrétiens en danger dans le monde, nous apprenons que c'est dans l'épreuve (aïe) que s'éprouve notre foi.

Le seigneur fit pour moi des merveilles ! On ne peut pas enfermer Dieu dans une définition  et personne ne peux avancer la preuve qu'Il existe ou qu'Il n'existe pas ! mais on peut L'approcher ... dans l'émerveillement  !

c'est mon droit de douter


L' émerveillement c'est déjà du bonheur à l'état pur ! ce n'est pas seulement de la gaité, c'est la joie ! il délivre naturellement ces endorphines qui permettent notamment de diminuer le stress et l'angoisse et d'augmenter notre sensation d'euphorie (c'est la science qui le dit)

Comme le rire, cette médecine est un cadeau 100% naturel et sécuritaire.

Certaines ondes sonores agissent aussi comme des neurotransmetteurs qui procurent une sensation de bien-être. Le silence de la nature et en est rempli quand on échappe aux bruits des villes.

La musique par exemple,  a des effets bénéfiques sur la santé et de nombreuses études le prouvent. (elle n’est plus uniquement une source de divertissement et s’insère également dans le domaine médical avec des effets très prometteurs)

En favorisant les liens avec nous même, avec les autres,  avec ce qui nous dépasse, la musique touche à quelque chose qui tient du spirituel

Les animaux d'un zoo en Allemagne étaient déprimés et ne quittaient plus leur tanière. Cela s'est produit pendant la pandémie. Plus de visiteurs …Alors le gardien du zoo a appelé ce pianiste pour qu'il joue pour eux

Et voyez ce qui s'est passé ...

c'est ma joie


Nous n’avons rien apporté dans le monde qui ne nous ait été donné et nous n’en pouvons rien emporter...

La nature peut contribuer à notre bien-être physique autant que psychique : elle nourrit et nous soigne, Pour le disciple Thimothée, c'est l’argent qui est la racine de tous les maux ; mais quel pauvre refuserait de vivre dans notre société de consommation la précarité d'une richesse qui donne un si fort sentiment de sécurité ?

et sans une dimension spirituelle aux notions de « don » et de « partage », comment les riches peuvent comprendre qu'on ne peut se contenter de jouir de l'abondance accordée, ou d'un talent inné, sans en faire profiter les autres,plus démunis ?

L'évangile nous a prévenu, l'argent doit servir pour ne pas en devenir les serviteurs.

Albert Schweitzer pensait qu’il y avait  deux moyens d’oublier les tracas de la vie : la musique et les chats


Les spectacles "vivants" et notamment la musique agissent comme des synchroniseurs d’émotions.

C'est pourquoi ils nous manquent en cette période de confinement... parce qu'il est  préférable d'écouter de la musique en concert plutôt que de l'écouter sur un disque afin de décupler notre sentiment de bien-être.

CLIC sur l'image