Clin Dieu liturgique

du Padre Pierre AGUILA (  qui a inspiré cette page)

laisse-toi déranger !


LAISSE-TOI DÉRANGER !

"je ne défends pas ceux qui trahissent leur religion en commettant des crimes, je défends nos compatriotes qui n'y sont pour rien et qui sont stigmatisés ou oubliés" comme dit Edwy PLENEL,

les immigrés dérangent ...

plus encore les musulmans dans notre rapport à l'Islam, parce que  la dimension culturelle l'emporte souvent sur la différence religieuse et dérange une réflexion saine

l'humour dérange...

si l'on rit contre et non avec ...


Quand on  aborde  la question de la liberté d'expression  à  travers  l’humour,  on se pose comme Desproges deux questions à propos du rire :




la grande majorité des araignées sont des co-locataires inoffensives pour l'être humain et même très utiles pour le débarrasser des moustiques et de tas d’autres insectes nuisibles

Quant à l'expression avoir une araignée au plafond, elle doit faire allusion à un cerveau tellement négligé qu'une araignée a pu y tisser sa toile au point de devenir fou

quand nous nous reconnaissons indignes de recevoir le pardon (le parfait don) nous qui sommes encore si loin de le mériter

quand nous nous frappons la poitrine et comme nos pères évêques viennent de le faire, à genoux, à Lourdes,  en demandant pardon à Dieu que nous appelons Notre Père pour nos péchés et pour ceux de ces frères qui font partie de la Famille même si nous sommes horrifiés par leurs abus.

parce qu'Il attend de nous une exemplarité sans faille et le courage de ne pas prendre Sa miséricorde pour une tolérance devant le mal...  à commencer par notre indulgence pour nous-mêmes.

demander pardon dérange

Prédication du P. Pierre AGUILA en l'église Saint Roch de Fréjus dimanche 16 août 2020 (fête de Saint Roch) qui vient d'être nommé curé de la cathédrale de Fréjus





Mais te laisses-tu déranger ? ou  préfères-tu  :

la caresse d’une illusion à une vérité contraignante ?  

établir tes propres tables de la Loi en les laissant s’effriter sur les frontons de nos mairies...


La vérité aujourd'hui nous intéresse-t-elle vraiment  quand tous ceux qui veulent nous  sortir de notre zone de confort  nous dérangent !



Jésus a beaucoup dérangé quand des foules l'ont suivi ;

il risquait de compromettre le train train de ceux qui profitaient du système.  

C'était vrai au temps de Jésus, ça l'est encore aujourd'hui.

Ceux qui se lèvent pour dénoncer les situations injustes et discriminatoires dans notre monde dérangent.  

Les lanceurs d'alerte dérangent !


Nous sommes pourtant conscients que tous les Musulmans qui fréquentent la mosquée  ne peuvent pas être érigés en boucs émissaires responsables des actes ignobles commis prétendument au nom de l'islam; seul un petit noyau de djihadistes, organisés sur la base de cellules dormantes, est responsable des attentats.

L'assimilation c'est l'échec de l'altérité pour celui qui se sent  obligé de renoncer à ses propres valeurs et à ses coutumes afin de ne pas être rejeté;  nous savons pourtant ce que l'assimilation coloniale a donné !

Pour Dieu chaque être humain est unique et exceptionnel ; un chrétien qui ne reconnait pas cette dimension chez l'autre, ne reconnait donc pas son statut d'humain

Le caractère unique de chacun fait qu’on se retrouve toujours l'étranger d’un autre même au sein d'une même famille mais, tout ce qu’est l’autre et que nous ne sommes pas, crée la richesse de la relation.

clonage programmé en Corée du Nord...

Cette diversité est aussi une source de connaissances et de divertissements. Peut-on rêver de devenir des clônes ?

le rire dérange ... quand il ridiculise et se veut blessant :


* des modifications interviendront dès l'Avent (28 novembre) dans la prière de l'Assemblée qui  n'excluera plus désormais les femmes :  "Je reconnais devant vous, frères et sœurs" (que j'ai péché...) ; pour souligner notamment qu’il n’y a bien qu’un seul et unique Dieu, une seule substance divine. (Une nouvelle version à privilégier même si la version actuelle peut être maintenue pour les fidèles qui l'ont en mémoire depuis  un demi siècle.)

Vatican II secouait, il y a 50 ans les idées fixes du catholicisme...

Nous sommes toujours dans la position de se réveiller et d'avoir le choix. Est-ce que je rends le monde meilleur d'une façon ou d'une autre, ou est-ce que je ne me dérange pas ? Tom Hanks

le changement dérange

En matière de religion, le problème du rire dans les textes sacrés, c'est qu'il est généralement celui des mécréants ; ils accueillaient les prophètes par des moqueries qui remettaient en cause l'authenticité et la véracité de leur message .

C'est récurrent dans l’Ancien Testament : le prophète Élisée est raillé par des jeunes garçons à cause de sa calvitie :

Et de là il monta à Béthel. Et comme il montait par le chemin, il sortit de la ville de jeunes garçons qui se moquaient de lui, et disaient : Monte, chauve ; monte, chauve (2 Rois 2, 23)

il en est de même dans l’accueil réservé à Moïse : Lorsqu’il se présenta devant eux avec nos signes, ils s’en moquèrent

La table était souvent un lieu de rencontre pour Jésus, ce qui lui valut à l’époque le titre de glouton et d’ivrogne; il fut même l'objet des rires de la foule alors qu’il agonisait,

Dans l’ancien Testament, Isaac ("rire" en hébreu) n’est-il pas le rire de Sarah, ménopausée depuis belle lurette , quand les anges annoncent qu’elle aura un fils d’Abraham lui-même très agé? celui qui rit en dernier c’est bien Dieu,

Il ne fait pas de promesse électorale qui ne pourrait pas être tenue ; et ce n’est rien à côté de ce que l’Esprit saint réservait à Marie de Nazareth.

.

Quant le premier signe à Cana a été pour Jésus de changer de l’eau en vin pour le simple plaisir des convives et pour que la fête ne soit pas gâchée, cela  nous donne une autre idée du royaume de Dieu !


Mais on peut rire avec Dieu et devant Dieu… des croyants qui ont de l’humour, il y en a toujours eu dans toutes les traditions religieuses ; dans l'autodérision des  contes talmudiques et des petites histoires truffées de malice des soufis (le soufisme est un courant mystique de l'Islam) sur nos faiblesses humaines.

- peut-on rire de tout ?  

Oui a-t-il dit, sans hésiter, Oui, on peut rire de tout, on doit rire de tout. De la guerre, de la misère et de la mort.

mais à la question:

- peut-on rire avec tout le monde ?  

il répond : C’est dur.... en précisant qu'on peut  difficilement rire en compagnie d’un stalinien pratiquant, d’un terroriste hystérique, ou d’un militant d’extrême droite

mais s' il utilise la dérision pour destresser et l’humour même noir comme arme défensive contre le tragique de l'existence  pour servir de défense contre l’oppression, la persécution, le malheur, et même transgresser certains tabous ...

alors le rire est bien un cadeau du ciel !

comme dans ce moment crucial, à la messe quand nous devons reconnaître que nous sommes pécheurs si nous voulons corriger nos faiblesses et nos erreurs


*

la différence dérange... mais le délit de sale gueule  qui caractérise quiconque par sa seule origine ou par sa naissance, ou encore par son prénom (francisé ou pas) qu'ils soient musulmans de culture, d'origine ou de croyance n'est pas rationnel ;  il existe des athées et des agnostiques, des pratiquants comme des intégristes.

comme d'affirmer clairement :

les exclusions n'ont pas de place dans la vie d'un disciple de Jésus  


N'ayez pas peur !

La vie s'en charge déjà dis-tu ...


TERRORISME

tous les terrorismes


SANTÉ

covid et vide… sanitaire


MIGRATION

la phobie


POLITIQUE

politicienne



CLIMAT

chaud devant


...



mais  rituel  modifié, davantage de place accordée aux laïcs, des hommes mariés peuvent de nouveau devenir diacres, et surtout  ouverture aux autres religions avec un maître mot : DIALOGUE

L'aggiornamiento (mise à jour du concile de Vatican II qui s'ouvre le 11 octobre 1962) va déranger beaucoup alors qu'il ne se veut pas une réécriture de l'Histoire ou de la Tradition même si la messe en latin, c'est fini! (et que tout se dit désormais  dans la langue du pays ) le latin demeure la langue universelle de l'Eglise;

Entre  autres nécessités, saluons celle de réhabiliter "nos frères ainés dans la foi".  

Jésus juif, fils d’une juive, dont les premiers disciples étaient juifs, n'était pas responsable de ce que l’historien Jules Isaac a appelé « l’enseignement du mépris » vis-à-vis du peuple juif accusé de déicide pendant des siècles  ; mais de l'anti judaïsme à l'antisémitisme, il n' a qu'un pas qu'il ne fallait pas franchir et l'Eglise ne pouvait, ne peut pas l'accepter...  

L'objectif était surtout de rappeler aux cathos (de plus en plus nombreux à l'avoir oublié) qu'EVANGILE se traduit par BONNE NOUVELLE ! Christ est ressuscité ! Il est vraiment réssuscité !


Où en sommes-nous 50 ans après?


l'intégration dérange ... si elle n'est pas assimilation

L'intégration est un choix, c'est chercher et trouver sa place en vue d’un vivre ensemble harmonieux à charge pour le candidat, quelle que soit son origine, à qui l'on donne la possibilité de vivre dans notre société,  d'en accepter les règles pour en devenir un élément constituant.

Mais une intégration est aussi  déterminée par l'accueil du nouveau venu, notre ouverture aux autres et notre respect de la personne humaine; Ne devrait-on pas encourager  ceux qui font l'effort de s’intégrer (et non de s’assimiler), au lieu de mettre en doute leur loyauté vis-à-vis de la République ? Le cas échéant, nous laissons se ghettoiser ceux qui ne veulent pas renoncer à leurs traditions même celle d'un bled qu'ils n'ont jamais vu.

la religion dérange ...

On a parlé de nouvelle évangélisation alors qu'elle n'a rien de nouveau; elle veut, au contraire, retrouver l'enthousiasme des premiers chrétiens pour cette bonne nouvelle par excellence : le salut ! l'annonce  que ceux qui reconnaissent leurs péchés et s'en repentent pour (essayer) devenir saints (justes) auront  la vie éternelle !