Ce qui doit nous interpeler, n'est-ce pas que l'émergence de la vie sur notre planète est un miracle ? de l'aveu même des scientifiques ! N'est-il pas plus difficile de croire  que nous devons cette Vie à une suite improbable de hasards et de catastrophes qui aurait conduit la Terre à devenir le berceau de la vie plutôt qu'à l'Eternel, béni soit son Nom, le Père de tout être, même si nous ne pouvons L'approcher que du bout du coeur ?

Non, je ne suis jamais seul(e)

Pas seulement parce que  chacun est la planète de  milliards de bactéries qui vivent dans ses intestins et possède dans son cerveau des galaxies de millions de milliards de neurones,

Pas seulement parce que l'univers est infini et qu'il y a donc très peu de chance que l'on soit les seuls êtres vivants.

C.e serait un beau gâchis d'espace comme dit Jodie Foster dans le film"Contact";

.


Peut-être même que des extra-terrestres nous ont déjà visités selon  les amateurs de science fiction qui fantasment sur les OVNIS ou les complotistes qui se croient toujours victimes d'un conspirationisme qui a planifié leur perte en secret : on ne nous dit pas tout ...


Mais des observateurs  ont constaté d'après le temps passé sur ces sites,  que les plus assidus sont deux fois plus susceptibles d’exprimer un fort sentiment d’isolement social par rapport à ceux qui se connectent le moins longtemps.

Les personnes qui se sentent isolées fréquentent -elles davantage les réseaux sociaux ou les réseaux sociaux créent-ils ou renforcent-ils leur sentiment d’isolement ?

En fait, les réseaux sociaux s’accompagnent d’effets positifs pour autant qu’ils ne se substituent pas aux « vraies » relations personnelles et sociales.


Si beaucoup ont renoué avec la solitude pendant la pandémie et le confinement, cause d'angoisse pour certains, elle a été pour d'autres une occasion de se ressourcer ou de s'adapter à notre société ultra-connectée, qui nous rappelle que nous ne sommes  jamais seuls.

La solitude dans la Bible

Le terme hébreu est traduit par « seul » ou « désert » dans l'Ancien Testament ; il s'utilise  pour dire « seul, solitaire, abandonné, délaissé »

Ce sentiment d'isolement voire d'exlusion, peut devenir très poignant si l'émotion qu'elle suscite est un sentiment de séparation avec les autres qui nous laisse croire que nous sommes sans amis, abandonner, n'intéressant personne, bref se sentir seul au monde. Mais

il y a une différence entre être seul et se sentir seul

À moins que finalement, nous  soyons toujours  seuls...

Des fois, je me dis que la preuve qu'il y a des êtres intelligents ailleurs que sur Terre est qu'ils n'ont pas essayé de nous contacter

Non, je ne suis jamais seule

parce que celui ou celle qui a la foi, sent toujours une main posée sur son épaule.  


Je serais plutôt de l'avis de Calvin (non, pas le théologien, mais le personnage de la bande dessinée Calvin & Hobbes)

On peut être seul sans se sentir seul, et se sentir seul au milieu d'une foule.

La dépression, qui n'a jamais été aussi  présente dans notre société, est intimement liée à ce sentiment de solitude ... même quand on la rebaptise  burn out pour en attribuer toute la responsabilité au stress et à un épuisement professionnel.

CLIC

Mais la solitude, la vraie - chacun seul au milieu des autres, parmi la foule -, n'est pas une question de nombre de personnes mais de vide intérieur. Claire Mazard


On associe le plus souvent la solitude à une grande forme de détresse. Elle est souvent perçue comme une épreuve quand on l'expérimente après une rupture, un abandon, un deuil; et c’en est une,  bien sûr, mais plutôt que de la fuir, il faut faire face car elle peut offrir aussi la clef de notre vie intérieure; il n'est pas de liberté de l'individu sans ce recueillement de la pensée


La solitude ça n'existe pas ...

La solitude vivifie, l’isolement tue


La connexion à autrui est un besoin fondamental car elle permet de valider ce qu’on est en train de vivre et d’être stimulé.

Les réseaux sociaux offrent a priori une opportunité de rompre la solitude, même de manière virtuelle.

Pas seulement parce que nous sommes 7 milliards d'humains sur cette planète,