De toute façon le ver est dans le fruit et le doute persiste



Ce n'est que le phénomène, vieux comme le monde, de la confidence  d'une bouche à une

Parmi ceux qui traquent les fake news, certains ont étudié les tweets  de Donald Trump, une référence de choix pour les chercheurs  !  Ils auraient ainsi constaté que trois tweet sur quatre étaient mensongers et que le choix des mots utilisés était différent lorsque le message était faux ou incorrect.

Un vrai secret c'était celui du Roi Midas qui avait des oreilles d'âne et qui les cachait sous un bonnet ; seul son barbier était au courant mais gardait sa langue sous peine d'être exécuté..

.

Un jour, n'y tenant plus, le barbier finit par creuser un trou dans le sable et , à plat ventre, il chuchota : Midas, le roi Midas a des oreilles d'âne,  avant de vite reboucher le trou, soulagé.

Mais, raconte la légende, quand il revint se promener le lendemain dans ce même endroit, il entendit le vent dans  les roseaux qui murmurait : Midas, le roi Midas, a des oreilles d’âaaane.  Le pauvre barbier en tomba raide mort ; dès lors, chaque promeneur  qui passait par là, entendit le chant du vent dans les roseaux et bientôt tout le monde connut le secret du roi Midas


.

Ce qu'on pourrait traiter de ragot ou de "racontar"  en haussant les épaules, est devenu vrai parce que c'est écrit noir sur blanc  


Ils n'ont cure de vos preuves pour les démentir ; leur déni est  le refus de prendre en charge certaines réalités.

.


Il y a toujours , bien sur, des mythomanes qui mentent pour le plaisir d’attirer l’attention mais la fake news est une nouvelle fabriquée de toute pièce, rarement une mauvaise interpétation déformée du fait du mode de diffusion viral propre aux nouveaux médias ; c'est bien un mensonge intentionnel pour tromper .


oreille complaisante,  le plus souvent un propos malveillant qui se propage trop vite pour rattraper à temps ce qui aurait été confié pour n'être pas répété, un "bruit de couloir" à ne pas ébruiter qui ne fait que s'amplifier

l'ignorer, c'est la laisser prospérer et la démentir, c'est la propager peut-être auprès de ceux qui n'en avaient pas eu connaissance.

.

Ce qu'est la rumeur ...

un mensonge répété par des irresponsables qui ne vérifient rien avant de la propager ou pire qui le préfèrent à la vérité


mais  en mesure-t-on la portée réelle ?  Si l’homme a toujours su relativiser, depuis le vendeur de journaux et ses titres raccoleurs en passant par la télé réalité, la rumeur-calomnie sait toujours trouver son média.




- un problème mondial

Titres accrocheurs de la presse people, photos montage et videos retouchées, vraies fausses sources qui nous obligent à consulter le site officiel pour s'assurer de l'info et de sa reprise par d'autres medias dignes de confiance



Sans cette précaution récurente, au moindre soupçon de canular,  difficile de ne pas se rendre complice en partageant des actualités délibérément fausses;

mais surtout, faute de ces précautions, il est devenu facile pour les escrocs d' arnaquer sur internet.

- un danger mortel pour la démocratie

Sans devenir parano, il faut rester vigilant et ne pas se laisser distraire par ses émotions... l'info qui nous met en colère, la bonne affaire à ne pas rater dans l'urgence, le gain providentiel....

Les fake news pèsent dans le débat public. Elles ne sont pas seulement  fausses, elles décridibilisent la vérité  en distillant leur poison comme celui d'un révisionnisme haineux.

L'interdit n'a jamais remplacé cette immense  tâche qu'est l’éducation .


Les hommes politiques peuvent user dela rumeur comme en faire les frais et se rendre impopulaires ;


- un challenge pour la religion


Ne tendons pas le bâton pour nous battre . Les fils d'Abraham (Judaïsme, Christianisme et Islam) se doivent de rejeter tout type de mensonge s'ils respectent les Dix Commandements en essayant de vivre une vie honnête et sincère avec eux-mêmes comme avec les autres

des cathos face aux scandales dans l'Eglise

Malgré un certain laxisme et des efforts pour le mieux vivre ensemble, nos contemporains ne tolèrent qu'un seul mensonge celui de se mentir à soi-même

.

Il ne faut pas s’offenser que les autres nous cachent la vérité, puisque nous nous la cachons si souvent à nous-mêmes. La Rochefoucauld

Pour saint Paul, le mensonge d'hier est devenue sa vérité sur le chemin de Damas après avoir été interpelé par Jésus ressuscité dont il  avait persécuté les disciples; lui qui était sans pitié pour les zélotes et autres messia-nistes, il n'a eu dès lors de cesse de partager sa foi  et d'inviter juifs  et païens à se convertir au Christ (quite à être considéré comme un traitre à son tour)

Mais s'il a grandi dans la Foi, il sait que sa connaissance de la Vérité reste partielle  et c'est ce qu'il dit dans sa lettre aux corinthiens :

Nous devons apprendre à canaliser cette colère qui contribue à rendre de plus en plus pessimiste la société dans laquelle nous vivons... . Car quoi de plus facile de partager d'un clic ou de signer une pétition (qui ne sert souvent qu'à récolter nos données) ?


et se désolidariser de ceux qui subissent le scandale de plein fouet alors qu'ils sont restés exemplaires, c'est faire triompher le Mal une  deuxième fois.

L'indignation est une bonne réaction face à des violations de nos valeurs et normes morales (qu’elles soient politiques, religieuses, morales ou éthiques.)  mais pas les  humiliations et  réactions punitives incontrôlables qu'elles déchainent

Cela se produit, hélas, de plus en plus souvent car l’utilisation des réseaux sociaux nous amènent à voir de plus en plus de choses qui nous indignent,

Une loi contre les fake news ne redonnera pas confiance aux citoyens qui, l'ayant perdue,

cherchent d’autres sources d’information alternative encore moins contrôlables...


Dans cette période anxiogène de pandémie, même dans l'urgence, les chercheurs  interprètent les études dans leur globalité et mettent en balance l'efficacité et le risque éventuel d'un remède avant de le valider, mais il est facile d'utiliser  une seule étude négative parmi beaucoup d'autres positives pour réfuter leur validation.

.

Il est hélas plus facile de propager rapidement via Internet une fausse information que de l'étayer par une démarche scientifique toujours complexe à comprendre pour des profanes

N'oublions pas que le diable est un ange déchu ...

il  n'apparaitra pas comme un lion, disait mère Teresa, mais comme un ange de lumière...         il est  le diviseur, le père du mensonge !

et pardonne nous nos offenses comme nous pardonnons aussi à ceux qui nous ont offensés comme nous pardonnons à ceux qui nous harcèlent pour des offenses qui ne sont pas les nôtres

documentaire qui reprend (puis décrypte) tous les codes du complotisme. Une démonstration fun plus que jamais d'actualité, après le succès de "Hold-up" sur les réseaux sociaux.

Les théories du complot ont toujours existé ; celle des « protocoles des sages de Sion » (document inventé de toutes pièces par la police secrète du tsar et présentée comme un plan de conquête du monde établi par les juifs et les francs maçons) est devenue aujourd'hui tout à la fois un symbole de l’antisémitisme  et de la falsification.



mais il y a de vrais faux secrets divulgués par les adeptes de la théorie du complot ...

Les scientifiques eux-mêmes peuvent être soupçonnés de fraude, la plupart du temps, favorisée par une forte compétition ( le nerf de la guerre reste financier et relié à la notoriété)

.

Pourtant qui peut se vanter de n'avoir jamais menti ?  

.

Qui ne l'a jamais fait dès  qu'il a su parler ? pour attirer l'attention, sauver la face, éviter une punition, par chantage affectif...etc, etc

.

Qui n'a jamais été tenté de reculer les limites de la transgression, voire de zapper l'interdit qui contrariait ses désirs ou ses intérêts ?

.

Mais ... comment ceux qui  se sont donnés pour mission d'imposer une norme

- qu'ils ne s'appliquent pas -  peuvent-ils rester droits dans leurs bottes ?

Endoctriner n’est rien d’autre que marteler l’esprit d’autrui de certitudes et de croyances inébranlables (ce qui a conduit aux pires horreurs du XXème siècle). Méfions-nous de nos certitudes, l'important est de ne jamais cesser de s'interroger.

.

Nous entretenons quotidiennement une multiplicité de croyances rationnelles ou pas, acquises directement par les sens ou par le biais d’autrui, que nous serions bien en peine de justifier parfois .

.

Thomas d’Aquin , lui-même, disait: Je crains l’homme d’un seul livre  et


Mais nos convictions ne deviennent les ennemis de la vérité plus dangereuses que les mensonges Nietzsche(*)  que si nous essayons de les imposer aux autres.

Notre credo est notre vérité ;

On n’impose pas sa Foi. on peut seulement en témoigner

.

(*)mais il a dit aussi : la croyance que rien ne change provient soit d'une mauvaise vue, soit d'une mauvaise foi. La première se corrige, la seconde se combat.

Qu'est-ce qui pourrait sauver l'amour

Et comment retrouver le goût de la vie

Qui pourra remplacer le besoin par l'envie

Où est le sauveur...

Croyance, mensonge ou vérité ?

L'enfer est pavé de bonnes intentions qui collaborent à enflammer la toile  jusqu'à être manipuler et servir d'arme politique pour une  conquête électorale.

"Quand j’étais petit enfant, je parlais comme un enfant, je pensais comme un enfant, je raisonnais comme un enfant. Maintenant que je suis un homme, j’ai dépassé ce qui était propre à l’enfant.

Nous voyons actuellement de manière confuse, comme dans un miroir ; ce jour-là, nous verrons face à face. Actuellement, ma connaissance est partielle ; ce jour-là, je connaîtrai parfaitement, comme j’ai été connu.

Ce qui demeure aujourd’hui, c’est la foi, l’espérance et la charité ; mais la plus grande des trois, c’est la charité !

Charité, autrement dit : l'Amour ! et c'est par Lui et pour Lui que nous avons été créés !

Elle fut la pièce maîtresse de la propagande d’Hitler qui y fait référence dans « Mein  Kampf » pour justifier la théorie du complot juif; et continue de trainer dans les caniveaux de la haine

.

Alors que les moyens de s’informer n’ont jamais été aussi nombreux et présents dans nos vies, il est devenu de plus en plus difficile de distinguer le vrai du faux.

Ce que la rumeur est devenue :

- une fake news, le nouveau nom du mensonge

Peu importe souvent que l'info soit vraie ou fausse pour ceux qui la relaient, ce n'est pas la vérité qu'ils recherchent mais le besoin de nourrir leur haine, leurs doutes ou leur anxiété.

... une expression qui signifiait seulement que c'était facile à lire, mais qui est, désormais, une info  cautionnée par internet et des réseaux sociaux qui la propagent encore plus vite (avec des montages souvent bluffants à l'appui)

CLIC  sur l'image : Fake news : 5 sites incontournables pour ne plus se faire piéger !