Adam vient du terme adama en hébreu qui signifie "terre" ou "fait en terre rouge", le nom donné au premier homme parce que créé, selon la  Bible, à partir d'un peu d'argile (de glaise ou de poussière selon les traductions): ce qui aurait du rester dans notre mémoire comme une leçon d'humilité.

C'est aussi un nom générique qui peut s'appliquer à la femme aussi bien qu'à l'homme, parce qu'il désigne l'être humain en général (Gen., V, 2).

Dans le premier récit de la Genèse : Elohim créa l’Adam à son image, "Il" le  créa, mâle  et femelle Il "les" créa;

ce qui désigne donc aussi: l'HUMANITÉ


Adam est donc désigné comme le fondateur de l'HUMANITÉ

mais aussi


Avant  (mais ça c’était avant) les Anciens plaçaient l’humain juste en dessous des anges mais au-dessus .

Bref, si nous ne descendons pas des singes : ils seraient quand même nos cousins et  si des maillons faibles ont survécus, ils le devraient à des mutations successives jusqu'à aujourd'hui ou seraient les exceptions qui confirment la règle.

Les descendants d'Adam sont membres d'un seul corps car ils furent créés d'une seule et même essence. Que le destin d'un jour fasse souffrir un membre, alors les autres membres en seront affligés. Si tu ne souffres pas de la souffrance des autres, tu ne mérites pas d'être appelé humain.

En n’essayant de prouver que nous étions tous issus d'un ancêtre commun qui a donné naissance (au fil de très très très nombreuses années) à des "variants » … Darwin ne cherchait pas à nier le Mystère  divin, pas plus que le récit de la création de la Génèse ne prétend être un exposé scientifique ;

.

D'ailleurs ce qui arrange  tout le monde, en général, et fait le consentus, c'est de ne rien changer à nos habitudes de penser, de faire et surtout de ne rien faire ...



Un théologien commenta le second récit se référant à la femme ainsi : ´"N'allez point reprochez à la femme je ne sais quelle faiblesse que vous imaginez en elle. Sachez qu'Adam ne fut fait que de boue, matière molle et lâche : mais Éve d'une côte, matière plus noble, et plus ferme que de la terre détrempée ; si les hommes sont plus robustes de corps, ils sont beaucoup plus fragiles au péché".


Dans tous les cas de figure cette évolution est dûe à une succession extraordinaire de hasards ... mais ce que nous appelons hasard, c’est peut-être la logique de Dieu.  Georges Bernanos

Les premiers pas de l'Homme sur terre...

Ce qui caractérisent les Humains, c'est de chercher une raison "logique" à tout.   Le constat que les espèces évoluaient dans le temps en s’adaptant aux changements de l'environnement extérieur fit basculer les raisonneurs du mode lyrique de la Bible en mode survie ; la théorie darwinesque d’une évolution par la sélection naturelle remettait en question celle de la Création (vite fait bien fait en 6 jours telle qu'évoquée dans la  Genèse.)

Cela dit, si cette mutation s'est produite, nous ignorons quand et pourquoi. Et si c'est un hasard, pourquoi n'a-t-il pas touché les autres espèces ? notre autre cousin, le cochon, par exemple

Les premiers pas de Dieu sur la Terre...

Si ladite supériorité de l'humain est liée à son intelligence, à sa faculté  d'apprendre et sa capacité de créer ... c'est pas gagner pour l'auréole tant qu'il y aura des hommes pour se conduire comme des moutons ou des prédateurs sans foi ni loi.

Les anges, eux-mêmes étaient hiérarchisés: du plus proche de Dieu au plus éloigné de la Lumière divine  (Séraphins, Archanges, Chérubins, etc...);

une échelle de valeurs (du moins bien au meilleur, plus ou moins arbitraire) donna aussi lieu à une hiérarchie des espèces.


l'Homme capable de Dieu.

Connaître un être vivant, c'est d'abord répondre à la question "qu'est-ce qui le caractérise ?"; c'est ce qui permet une classification que les scientifiques ont établi pour mieux comprendre la biodiversité ; ils ont  trié les informations et classé les êtres vivants dans des groupes  en fonction de caractères qu'ils possèdaient en commun.


du monde animal, lui même au-dessus du monde végétal et pour finir du monde minéral dans la hiérarchie des espèces

Dieu, au dessus de tout et

au sous-sol: les anges déchus

dans l'entreprise :

L'homme  se croit  supérieur à l'animal mais les animaux ont leurs qualités et doivent être reconnus comme des êtres intelligents et sensibles.


Le fait que les animaux ne nous comprennent pas plus que nous les comprenons (apparemment) peut simplement vouloir dire que nos intelligences se situent à des niveaux différents; elles sont juste de nature différente,



La science nous montre même que les animaux peuvent avoir des facultés cognitives supérieures à celles des êtres humains ;



Le jour viendra, disait Léonard de Vinci, où les personnes comme moi regarderont le meurtre des animaux comme  ils regardent aujourd'hui le meurtre des êtres humains

Photos et vidéos de chats, de chiens, mais aussi de hérissons, de pigeons, de requins, de lézards, etc, sont à la mode sur les réseaux sociaux  qui nous donnent le sentiment que les bêtes aiment, pensent et vivent comme nous.


Ce changement de posture a peu à peu entraîné une évolution de leur cerveau,  

Sans aller jusque là,  on peut néanmoins  parler d’émotions et d'attachement  (les scientifiques évitent le mot amour) ; mais un pas vient d'être franchi pour défendre le bien être animal... et le changement climatique pourrait bien changer nos habitudes alimentaires en consommant de moins en moins de viande, jusqu'à n'en plus consommer du tout.

La Bible enseigne que chaque être humain est créé  à l’image et à la ressemblance de Dieu (Gn 1, 26). Une affirmation qui veut nous interpeller sur la dignité de toute personne humaine qui est quelqu'un et sur toute créature vivante qui n’est pas seulement quelque chose.

.

Quelle est son objectif si ce n'est de nous faire comprendre,  au cours d'un apprentissage spirituel, que la rencontre qui change tout et nous fait entrer dans le mystère divin, ce n'est pas seulement l'Amour d'un Dieu... c'est un Dieu qui est l'Amour.

Oui, ya quelqu'un  ! mais ne cherchez pas, ne cherchez  plus Dieu dans le ciel !

.

Il est le Dieu UN : l'étincelle qui a déclenché la  VIE,

l'origine de ce génome humain identique mais différent pour chacun. le phénomène qui a fécondé la Terre...

.

.

Il est Parole mais Il reste l'Indicible  

.

Il est dans le pardon du PÈRE de la parabole qui va à la rencontre de son fils prodigue, enfin de retour.


... sera d'annoncer la bonne nouvelle de la Résurrection à toutes les Nations et ce n'est pas le plus difficile..

Ce que Dieu attend de nous, nous le trouvons dans les Béatitudes... et dans le coeur de tous ceux qui ont reçu le message du Christ ; l'Esprit souffle où il veut comme chez ce poète persan dont les vers sont inscrits sur le fronton de l'ONU, à New York :

Votre mission si vous l'acceptez...

Les plus pragmatiques préfèrèrent penser qu'un événement capital a eu lieu il y a plusieurs millions d'années,  dans les plaines d'Afrique (pour les paléonthologues  ce continent est le berceau de l'humanité) : de grands singes se sont redressés et ont marché sur leurs seules pattes arrières.

transformant, au fil du temps, ces singes en... hommes ; de l'homo habilis (homme habile) à l'homo sapiens (homme sage) en passant par l'homi erectus (homme debout) et l'homo ergaster (homme artisan)

Pourquoi, de nos jours, lesdits singes quadrupèdes continuent à coexister avec les humains ?

Avant, Dieu venait à la rencontre de l’être humain dans la création et parlait par ses prophètes.

Avec Jésus, Dieu n'est plus seulement dans le ciel,  la prophétie s'est réalisée :

la vierge sera enceinte, elle enfantera un fils, et on lui donnera le nom d'Emmanuel, ce qui signifie Dieu avec nous

Si les évangiles s'accordent à dire que son Règne a déjà commencé,  la tâche des croyants est de  contribuer à son établissement ; l'Homme trouve déja dans la nature les idées et les outils qui lui permettent de se perfectionner mais l'escalier de la science est l'échelle de Jacob qui s'achève aux pieds de Dieu. et la création attend avec impatience la révélation des fils de Dieu (Rm 8,19)




rien n'est impossible à Dieu et à celui qui croit !

Il y eut un avant et un après JC qui n'a pas seulement bousculé

tous nos calendriers : même si aujourd'hui ce sont les marchands du

Temple qui veulent chasser Jésus de Noël en essayant de renommer

les fêtes et les vacances chrétiennes pour ne pas heurter ceux qui ne sont pas chrétiens...


et surtout, Il est dans l’AMOUR répandu dans nos cœurs par lESPRIT saint qui nous a été donné.

.



.


"Dieu s’est fait homme pour que l’homme se fasse Dieu "

Il est dans ce FILS qui vient au monde sur la paille, dans le plus grand dénuement, juste réchauffé par le souffle  d'un âne et d'un boeuf, et non dans un palais  pour que personne, pas même le plus pauvre d'entre nous, n'ait peur de l'approcher ; dans le don de sa vie, de sa mort et de sa resurrection pour nous apprendre ce qu’aimer veut dire